• A peine la rentrée passée, l'intersyndicale appelle à la grève le 17 septembre

     

    <section class="grid-420 fleft" id="content-list-top-left"></section> <section class="grid-200 fleft" id="content-list-top-right"></section> <section class="grid-620 d-inline" id="content-list-top">

    A peine la rentrée passée, l'intersyndicale

    appelle à la grève le 17 septembre

    Edité par avec
    le 01 septembre 2015 à 21h34 , mis à jour le 01 septembre 2015 à 21h45. 

     
    <section id="articleFigure166889"> <article class="teaser sz14">
    <figure class="figure underline"> Le 13 heures du 1 septembre 2015 : Le collège : un saut dans le grand bain - 569 <figcaption class="degrade-une"></figcaption></figure>

    Crédits : LCI

    </article> </section>
    <section class="social-horizontal" id="player-social-bar171916">

    Partager l'article

     
    </section> </section> <section class="grid-200 fleft" id="content-list-left"> <section class="ombre1" id="sct166896">
    À lire aussi
    <article class="teaser sz14"><figure class="figure "></figure>

    Réforme du collège : "un malentendu s'est installé" avec les enseignants, estime Vallaud-Belkacem

    </article><article class="teaser sz14"><figure class="figure "></figure>

    J-1 avant la rentrée scolaire : ce qui change cette année

    </article><article class="teaser sz14"><figure class="figure "></figure>

    Valls souhaite une refonte "en profondeur" du code du travail

    </article></section><aside class="sz12 tag c1 aside166896 ombre1">

     

    </aside> </section> Notre société Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège pour 2016 appellent les enseignants à une troisième grève le 17 septembre, a indiqué le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire.

    La rentrée est à peine passée qu'un appel à la grève a été lancé ce mardi par plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège pour 2016. La troisième journée de grève pour contester la mise en place de cette réforme aura lieu le 17 septembre prochain.

    "La grève est actée dès aujourd'hui", a déclaré Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Snes. "Deux organisations ont demandé un délai pour consulter leurs instances sur une manifestation nationale en octobre", souhaitée par une majorité, a-t-elle ajouté, à l'issue d'une réunion de l'intersyndicale composée des organisations Snes-FSU, Snep, FO, CGT, Snalc et SUD.

    "Le discours de la ministre" de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, "qui se veut très apaisant, a beaucoup irrité", a-t-elle expliqué. "Quand elle parle de +malentendu+ avec les enseignants, ce n'est pas un malentendu, les gens savent lire et écrire".

    Le Snes demande une modification des textes de la réforme

    Le Snes estime qu'il est toujours possible de changer les textes de la réforme du collège, publiés au Journal officiel en mai au lendemain d'une première grève, suivie par 27,6% des enseignants des collèges publics selon la rue de Grenelle, le double selon l'intersyndicale.

    La deuxième journée de mobilisation, le 11 juin, a elle rassemblé 11,9% de grévistes, selon le ministère, un tiers selon le Snes.

    La réforme du collège a suscité de nombreuses polémiques depuis sa présentation en mars. La suppression d'une large partie des classes bilangues et des options latin et grec ont provoqué la colère des enseignants de lettres classiques et d'allemand, ainsi que de la droite.

    Les syndicats anti-réforme critiquent la part d'autonomie accordée aux établissements et l'interdisciplinarité prévue (croiser deux disciplines lors d'un même cours), estimant qu'on va mettre en concurrence les collèges ainsi que les disciplines.

    VIDEO. Rentrée scolaire : 16h30, l'heure des retrouvailles et des questions


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :