• Athlétisme : record national battu et d'Europe égalé pour le Français Jimmy Vicaut

    Athlétisme : record national battu et d'Europe

    égalé pour le Français Jimmy Vicaut

    04 Juil. 2015, 22h27 | MAJ : 04 Juil. 2015, 23h48
     
     
    <figure> Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), samedi 4 juillet 2015. Jimmy Vicaut savoure sa performance au meeting de Paris. <figcaption class="articleChapeau ">Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), samedi 4 juillet 2015. Jimmy Vicaut savoure sa performance au meeting de Paris. (LP/Florent Perville.)</figcaption> </figure>

    Jimmy Vicaut a amélioré le record de France du 100 m et égalé le record d'Europe en 9 sec 86, en terminant deuxième derrière le Jamaïcain Asafa Powell (9.81), ce samedi soir au stade de France lors du meeting de Paris.

     



    Vicaut, souvent blessé ces dernières années, a effacé les 9 sec 92 du Savoyard Christophe Lemaitre en finale des Championnats de France en 2011 à Albi. A 23 ans, il a égalé le record continental du Portugais Francis Obikwelu, d'origine nigériane, signé aux JO d'Athènes en 2004.

    Bien en place ligne 3, aux côtés du Jamaïcain Asafa Powell, Vicaut a tracé sa route, jusqu'à grignoter dans les derniers mètres sur le Jamaïcain, signe d'une force nouvelle. «Mon départ aurait pu être mieux mais je suis à côté de Powell et je me dis : putain je vais vite ou quoi ?», s'exclamait Vicaut peu après. «Je suis content d'avoir égalé le record d'Europe, c'est fait aussi pour le record de France», s'est-il réjoui.

    Le protégé de Guy Ontanon prend date dans la perspective des Mondiaux de Pékin (22-30 août). Avec le chrono réalisé ce samedi, Vicaut, devenu le premier français champion d'Europe du 60 m en 2013 à Göteborg, est actuellement le 4e meilleur performeur mondial de la saison.

     

    Lavillenie battu
    Le perchiste Renaud Lavillenie, qui restait sur 6 victoires consécutives à Paris, a été battu samedi en échouant par trois fois à 5,86 m, une déception pour le recordman du monde à l'occasion de la 8e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme. Le concours avait pourtant bien débuté pour le champion olympique, impérial pour son entrée dans le concours à 5,71 m. Mais le Clermontois a «manqué de fraîcheur. J'ai senti que je n'arrivais à accélérer sur le fin de mon élan», a-t-il expliqué. Au final, trois essais quasiment identiques et manqués à 5,86 m, synonyme de fin de concours anticipée et d'une inhabituelle 5e place. «Je ne suis pas là pour faire ce genre de concours. Mais ça fait partie du jeu de perdre», a ajouté le champion olympique et recordman du monde, qui reste néanmois l'énorme favori des Mondiaux de Pékin (22-30 août). C'est le Grec Konstantinos Filippidis qui s'est finalement imposé avec 5,91 m, devant le Brésilien Thiago Braz (5,86 m). Les deux hommes ont tenté tous deux de franchir 6,01 m, sans succès. Le Français Kévin Ménaldo a amélioré son record personnel en franchissant 5,81 m et termine 4e. Le médaillé de bronze des championnats d'Europe de Zurich l'an dernier prend ainsi position dans le top 10 mondial cette année.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :