• Aucune arme découverte lors de l'opération policière de Comines

    Aucune arme découverte lors

    de l'opération policière

    de Comines

    BELGIQUE | Mis à jour le mercredi 21 janvier 2015 à 11h30

    <article class="main clearfix printable order-20"> <header>

    Les habitants de 33 habitations de Comines ont été évacués de leur domicile ce mardi vers 17h45. L'intervention policière concernait un trafic d'armes, a-t-on appris mercredi matin auprès du parquet de Tournai. Si aucune arme ou engin explosif n'a été découvert lors de la perquisition, de nombreux objets pouvant être liés à l'affaire ont par contre été saisis.

    </header><aside class="features nbr1 clearfix">

    Plus de 80 personnes évacuées à Comines "dans le cadre d'un opération policière" - © Tous droits réservés

     
    </aside>

    Vers 17h45 mardi, la police a fait évacuer une série de maisons de la grand-rue du village de Ten Brielen, près de Comines. 82 personnes ont été dirigées vers l'office du tourisme de la Ville.

    Une fois les voisins en sécurité, la police locale, la police judiciaire fédérale et les services de déminage sont descendus sur place pour perquisitionner une habitation. L'opération s'est terminée vers 21h, ensuite les riverains ont commencé à pouvoir rentrer chez eux.

    On sait que l'opération menée se déroulait dans le cadre d'une commission rogatoire internationale délivrée notamment par les autorités françaises.   Ces dernières avaient requis les autorités judiciares belges afin de procéder à une perquisition au sein de l'habitation.  Ce dossier est lié à un commerce illégal d'armes.

    Les enquêteurs belges sont intervenus à la suite d'une commission rogatoire réclamée par le parquet de Lille. Celle-ci date d'avant les événements de Charlie Hebdo, a souligné le substitut tournaisien en charge du dossier.

    Flou total

    Les informations communiquées hier soir étaient très floues concernant ce dossier "Nous devons réunir tous les éléments auprès de différentes sources. Nous ne souhaitons pas communiquer actuellement car, en concertation avec le procureur du Roi, nous avons décidé de donner une information complète mercredi", avait expliqué le substitut Frédéric Bariseau à Belga, ne souhaitant pas confirmer qu'il s'agissait ou non d'une opération anti-terroriste.

    "L'opération a impliqué de nombreux services de police et nous ne communiquons pas sur des rumeurs", a-t-il conclu.

    Le parquet fédéral n'a pas été mis au courant de l'intervention.

    "Ils ont été évacués dans un centre mis à leur disposition. Nous étions en nombre et tout s'est déroulé dans le calme, l'ordre et la manière" commentait alors le commissaire Dauchy.

    L'opération a évidemment bien secoué ce petit village proche de la frontière.

    RTBF avec Belga

    </article>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :