• Birmanie/LND: dissolution


    Birmanie/LND: dissolution "choquante"

    AFP
    07/05/2010 | Mise à jour : 14:31 

    La dissolution aujourd'hui par la junte birmane de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Aung San Suu Kyi, est "profondément choquante", a déclaré vendredi le Quai d'Orsay, selon lequel des élections dans ces circonstances ne peuvent avoir de crédibilité.

    "La France regrette vivement cette situation profondément choquante", a dit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero, lors d'un point presse régulier.
    "Nous déplorons que nos appels au dialogue entre le gouvernement et l'opposition n'aient pas été entendus par la junte", a poursuivi le porte-parole. "Si rien n'est fait pour revenir sur ces mesures et ouvrir véritablement le processus électoral, celui-ci ne pourra avoir de crédibilité aux yeux de la communauté internationale", a ajouté M. Valero.

    La France avait déjà condamné fermement les nouvelles lois électorales birmanes, estimant qu'elles ne favorisent pas une participation de l'ensemble des forces politiques. L'ambassadeur français pour les droits de l'Homme, François Zimeray, avait convoyé le mois dernier ce message de la France à la junte birmane. 

    Les législatives sont prévues fin octobre ou début novembre. Elles sont les premières depuis celles que la LND avait très largement remportées en 1990, sans jamais être autorisée à accéder au pouvoir.

    La Ligue avait annoncé fin mars qu'elle boycotterait le scrutinUne participation l'aurait obligée à exclure sa dirigeante historique et lauréate du prix Nobel de la paix, en résidence surveillée, ce à quoi elle s'est refusée.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :