• Chaises musicales politiques en Pays Catalan

    Christian Bourquin quitte le Conseil Général et Jean Castex se prépare

    Chaises musicales politiques en Pays Catalan

    Mardi 27.9.2011. 00:45h Un certain chamboulement des équilibres politiques est amorcé en Pays Catalan, à travers les élections sénatoriales, remportées par l'UMP François Calvet et l'apparenté PS Christian Bourquin. Le premier ouvre la voie à une candidature de Jean Castex, maire de Prades, à des législatives partielles, tandis que le second abandonne son poste de vice-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales.

    Les élections sénatoriales modifient le paysage politique du Pays Catalan, par un jeu de chaises musicales qui commence avec la démission de Christian Bourquin de son poste de conseiller général du canton de Millas. L'intéressé, grand vainqueur du scrutin, en a fait l'annonce ce lundi soir : il ne sera plus vice-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales afin de pouvoir rejoindre le Palais du Luxembourg, à Paris. Le sénateur Bourquin, qui figure parmi les trois personnalités d'obédience PS élues en Languedoc-Roussillon en début de leur exclusion du parti, pourra faire pencher la balance, avec ses camarades Robert Navarro et Alain Bertrand. Leurs voix compteront énormément, samedi, pour placer un socialiste à la présidence du Sénat, où la gauche dispose de 177 sièges, contre 28 pour le centre, et 143 pour la droite. En échange d'un vote en faveur de son prétendant, Jean-Pierre Bel, les trois anciens proches de Georges Frêche devraient être rapidement réintégrés par le parti.

    À Perpignan, le départ de Christian Bourquin signifie l'entrée en scène de sa suppléante cantonale, Françoise Bigotte, dans un jeu de relais fidèles, qui devrait conférer au nouveau promu le don d'ubiquité. Ce schéma de carrière, qui suppose une assise à Paris, à Montpellier et à Perpignan, concerne également Jean Castex. Conseiller de Nicolas Sarkozy, chef du groupe UMP au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, maire de Prades et président de la communauté de communes du Conflent. Ce dernier est partant pour des élections législatives sur la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales, sous peu vacante, suite à l'élection sénatoriale de son titulaire, François Calvet, consacré en patron de la droite nord-catalane.

    Il restera encore à parfaire la communication électronique, notamment pour le blog officiel de Christian Bourquin, nourri d'informations électorales et institutionnelles, mais vierge de prospective. A droite, le site de Jean Castex subit le piratage d'un vendeur de lingerie fine asiatique, tandis que le très méthodique site Internet de François Calvet souffre encore d'un manque d'analyses. Au centre, le blog de Jean-Paul Alduy s'est interrompu la semaine dernière.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :