• Chômage : Rebsamen «demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles»

    Chômage : Rebsamen «demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles»

    lien A.R. | Publié le 02.09.2014, 08h31 | Mise à jour : 09h24

     

     
    François Rebsamen met ce mardi en exergue un paradoxe récurrent : «En France, 350 000 emplois ne trouvent pas preneurs». Ainsi, «je demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi», lance le ministre du Travail.

    François Rebsamen met ce mardi en exergue un paradoxe récurrent : «En France, 350 000 emplois ne trouvent pas preneurs». Ainsi, «je demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi», lance le ministre du Travail. | (capture iTélé)

     
    «On se bat mais cela n'a pas régressé, c'est un échec», admet ce mardi matin le ministre du Travail, face aux chiffres du chômage toujours en hausse. Mais «nous ne baissons pas les bras», assure encore François Rebsamen, invité sur iTélé. <btn_noimpr> </btn_noimpr>Et de mettre en exergue un paradoxe récurrent : «En France, 350 000 emplois ne trouvent pas preneurs»

    Conséquence : «Je demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi», lance le ministre socialiste. Si ce n'est pas le cas, «il faut qu'il y ait, à un moment, une sanction», estime-t-il encore. En effet, «c'est négatif, pour ceux qui recherchent des emplois, d'être à côté de personnes qui ne cherchent pas d'emploi». Cette mission de contrôle nécessite un «état d'esprit différent, des convocations et des vérifications (...) Sinon on est radié», insiste François Rebsamen.



    Selon les chiffres dévoilés fin août par le ministère du Travail, 26100 demandeurs supplémentaires se sont inscrits à Pôle Emploi en juillet 2014, en «catégorie A», c’est-à-dire recherchant activement un CDI. Soit une hausse du nombre de chômeurs de 0,8% en un mois et de 4,3% en un an. La France compte donc au total 3 424 400 chômeurs de catégorie A.

    «Il n'est pas possible, dans un pays qui est en difficulté, qui veut se redresser, qui porte le travail, d'avoir des gens qui ne cherchent pas d'emploi», renchérit le ministre du Travail de Manuel Valls, précisant toutefois que ce n'était «pas la majorité».

    Déjà une meilleure coordination avec l'Urssaf

    Depuis plusieurs mois, l'administration renforce déjà discrètement le contrôle des chômeurs. Et depuis janvier, tous les conseillers Pôle emploi savent automatiquement si les chômeurs qu'ils suivent ont retrouvé ou non un emploi : l'Urssaf envoie en effet quotidiennement les déclarations préalables à l'embauche (DPAE) remplies par les employeurs. Avant, les conseillers ne pouvaient se fier qu'aux déclarations spontanées des chômeurs.

    >> A RELIRE. Révélations sur les arnaques à Pôle emploi.

    VIDEO. Pôle Emploi : le chômage explose, la violence aussi


    VIDEO.Chômage: forte hausse et nouveau record en juillet


    La courbe du chômage sous Hollande

     

    LeParisien.fr


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :