• « Colère » et « horreur » après l'assassinat de l'otage français en Algérie

    « Colère » et « horreur » après l'assassinat de l'otage français en Algérie

    Le Monde.fr | <time datetime="2014-09-24T19:03:03+02:00" itemprop="datePublished">24.09.2014 à 19h03</time> • Mis à jour le <time datetime="2014-09-24T20:38:23+02:00" itemprop="dateModified">24.09.2014 à 20h38   </time>lien Voir l'image sur Twitter

     

    Drapeau en Berne et voile noir sur la photo de Hervé Gourdel, sur le fronton de la mairie de St-Martin de Vésubie.

     
     
     
    « J'essaie de contenir ma colère. » Henri Giuge, le maire de Saint-Martin-Vésubie, le village des Alpes-Maritimes d'où était originaire Hervé Gourdel, n'avait pas de mots après l'assassinat de l'otage français aux mains du groupe djihadiste qui l'avait enlevé en Algérie. « C'est un moment épouvantable, ce n'est pas juste. » L'élu a mis en berne le drapeau de la mairie et a annulé le conseil municipal qui devait se tenir mercredi 24 septembre au soir. 

     

    L'annonce de la diffusion d'une vidéo montrant l'exécution d'Hervé Gourdel a été faite au moment même où le Parlement débattait de la participation française à l'intervention en Irak contre l'Etat islamique. Quelques heures plus tard, François Hollande confirmait sa mort. «Hervé Gourdel est mort parce qu'il était Français, parce que son pays, la France, combat le terrorisme », a lâché le chef de l'Etat, qui se trouve à New York.

    « VOUS ÊTES DES MONSTRES ET VOUS ÊTES ABJECTS »

    Au Sénat, c'est son président (PS), Jean-Pierre Bel, qui a pris la parole :

    « Au nom de la Haute Assemblée tout entière, je voudraisdire notre émotion après l'annonce tragique (...), même s'il convient d'attendre l'authentification, les vérifications, et direnotre solidarité avec la famille, dont nous partageons l'inquiétude. »

    Christian Estrosi, député (UMP) et maire de Nice, où résidait Hervé Gourdel, estime que « la France a un rôle historique à jouer si elle veut enrayer ce processus terroriste avant qu'il ne soit trop tard » :


    Dénonçant le

    Je suis horrifié par ce qu’il vient de se passer. Toutes mes pensées vont à la famille d’Hervé

    17:20 - 24 Sept 2014 « fanatisme assassin », le maire de Bordeaux Alain Juppé a fait part de sa « tristesse » mais aussi de sa « détermination »:

     

    Face au fanatisme assassin, une profonde tristesse partagée avec les proches d'Hervé Gourdel ; l'indignation mais aussi la détermination.

    Hervé Morin, député (UDI) et ancien ministre de la défense, a également réagi sur son compte Twitter :

    Assassins de : vous êtes des monstres et vous êtes abjectes

    Tout comme la députée écologiste Cécile Duflot :

    Comme tous et toutes, tres heurtée, infiniment triste et en pensée avec les proches et la famille de H. Gourdel

    « Tuer un homme sans défense et désarmé est un acte de lâches et qui le commet n'est pas un guerrier mais un assassin », a écrit sur Facebook Jean-Luc Mélenchon, l'ancien co-président du Parti de gauche.

     

    Le Conseil français du culte musulman (CFCM) est lui « horrifié » par l'assassinat d'Hervé Gourdel. Il écrit dans communiqué :

    « Le CFCM s'associe à la douleur de la famille et à l'ensemble de la Nation devant un tel crime, qui ne mérite qu'un châtiment exemplaire par la justice de Dieu et celle des hommes. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :