• Copa Libertadores: Boca Juniors disqualifié après les graves incidents avec River Plate

    FOOTBALL Le club argentin de River Plate est qualifié sur tapis vert pour les quart de finale de la compétition...

    Copa Libertadores: Boca Juniors disqualifié

    après les graves incidents avec River Plate

    <figure class="oembed oembed-photo" data-src-format="photo" role="group"> Le joueur de River Plate  Ariel Rojas quitte la pelouse de Boca Juniors sous la protection de la police, le 15 mai 2015. <figcaption>Le joueur de River Plate Ariel Rojas quitte la pelouse de Boca Juniors sous la protection de la police, le 15 mai 2015. - Natacha Pisarenko/AP/SIPA</figcaption> </figure>

    N.C. avec AFP

    Le club de Boca Juniors a été disqualifié de la Copa Libertadores 2015 après l'agression dans son stade de joueurs de River Plate, aspergés de produits chimiques toxiques, ayant conduit à la suspension du huitième de finale retour. Le club argentin de River Plate est qualifié sur tapis vert pour les quart de finale de la compétition et affrontera le club brésilien de Corinthians.

    Pas d'exclusion pour les prochaines éditions

    La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a annoncé samedi soir que sa commission de discipline avait décidé «de disqualifier Boca Juniors de la Copa Libertadores 2015, sans l'exclure des prochaines éditions». Boca jouera à huis clos ses quatre prochaines rencontres à domicile de Copa Libertadores et devra payer une amende de 200.000 dollars, poursuit le communiqué de la Conmebol.

    Jeudi, le match au sommet des huitièmes de finale retour de la Copa Libertadores n'a pas pu reprendre après la mi-temps, quatre joueurs de River ayant été agressés lors de leur retour sur le terrain après le repos, dans le tunnel gonflable censé protéger les joueurs de jets de projectiles.

    Boca Juniors a sept jours pour faire appel de la décision, précise la Confédération sud-américaine. En quittant le siège de la Conmebol où il avait plaidé la cause de son club, Daniel Angelici a regretté que la deuxième mi-temps du match retour n'ait pas été rejouée. L'expertise scientifique a déterminé que le produit toxique contenait notamment un acide et du piment.

    Vendredi, la Conmebol s'était émue d'un incident «d'une énorme gravité». Pour le président de la Fifa Joseph Blatter, «la violence devrait quitter le football» mais «le football ne peut pas être meilleur que la société». Les oppositions entre Boca Juniors et River Plate, baptisées «Superclasico» en Argentine, sont des rencontres qui se jouent généralement sous haute tension, tant la rivalité est forte entre les deux grands du football argentins. Jeudi, River Plate doit recevoir Corinthians en quart de finale aller de la Copa Libertadores, selon le calendrier communiqué la Conmebol.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :