•  Un débat sur l'éducation? Vieux comme le monde! Souvenons nous de "l'Abbaye de Thélème" : Un enseignement qui serait basé sur l'échange entre le maître et l'élève : Pour cela il faudrait peut-être que les professeurs soient formés à la pédagogie et passionnés dans la transmission de leur savoir.

    Le professeur doit se mettre tous les jours en danger ; ne pas faire un cours théorique, long monologue, avec prise de notes pour avoir la joie du silence. <o:p></o:p>

    L'éducation est une arène où l'on forme les gladiateurs de demain; ceux qui sauront que la question est parfois plus importante que la réponse. Suivons les Lumières dans leur quête du libre arbitre, leur réflexion et leur humilité : ils nous ont quand même laissé "L'Encyclopédie" ouvrage pédagogique s'il en est....

    Il faut non seulement revoir la pédagogie (appliquée dans l'enseignement en général), mais le recrutement et l'envie d'enseigner de chaque candidat. Aujourd'hui beaucoup d'entre eux (pour ne pas dire tous) se sont retrouvés en formation dans les centres dédiés IFUM, comme une solution de dernière chance, après avoir été rejetés dans les matières qui les passionnés... Des enseignants aigris pour des élèves en difficultés …
    Ce n'est peut-être pas la bonne solution! Un enseignant ne doit pas connaître que sa matière, il doit avoir des notions des autres disciplines et jouer la transversalité.
    Chaque élève dit comprendre le cheminement de la pensée et non celui de l'opinion!
    Être curieux, vigilant, ouvert c'est finalement savoir précisément d'où l'on vient, mais surtout où l'on doit aller, chacun avec sa valeur dans le secteur où il est le plus doué...
    Un choix personnel, déterminant pour sa vie d'homme debout : être citoyen ne donne pas que des droits, il impose aussi des devoirs.
    J'espère que la nouvelle génération produira beaucoup « d'homme debout », arrêtant de se regarder le nombril, et prenant son devenir en main.
    <o:p></o:p>


    SERVIR est la seule chose que l'on emporte le jour du grand voyage. Alors, étudiants et professeurs, sachez où sont vos priorités : former ces hommes là, à eux de savoir ce qu'ils en feront...
    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p><o:p></o:p>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique