• Deux ex-dirigeants de l'Olympique de Marseille remis en liberté

    Actualité > TopNews > Deux ex-dirigeants de l'Olympique de Marseille remis en liberté

    <header>

    Deux ex-dirigeants de l'Olympique

    de Marseille

    remis en liberté

    <time>Publié le 19-11-2014 à 21h46</time>
    lien 
    </header>

    Plusieurs personnes placées en garde à vue dans le cadre d'une affaire financière touchant l'Olympique de Marseille ont été remises en liberté mercredi,. Parmi elles figurent les anciens présidents de l'OM Pape Diouf (à droite) et Jean-Claude Dassier (à gauche). L'actuel président, Vincent Labrune (au centre), pourrait également être libéré après une quarantaine d'heures d'audition. /Photos d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pélissier(c) Reuters
    Plusieurs personnes placées en garde à vue dans le cadre d'une affaire financière touchant
    l'Olympique de Marseille ont été remises en liberté mercredi,. Parmi elles figurent les anciens présidents
    de l'OM Pape Diouf (à droite) et Jean-Claude Dassier (à gauche). L'actuel président, Vincent Labrune
    (au centre), pourrait également être libéré après une quarantaine d'heures d'audition. /Photos d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pélissier (c) Reuters

    <aside class="top-outils"></aside> <aside class="inside-art"><section class="social-buttons js-share-tools">

     

    </section></aside>

    MARSEILLE (Reuters) - Plusieurs personnes placées en garde à vue mardi dans le cadre d'une affaire financière touchant le club de football de l'Olympique de Marseille ont été remises en liberté mercredi, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

    Parmi elles figurent les anciens présidents de l'OM Pape Diouf et Jean-Claude Dassier, a-t-on précisé de même source.

    Une quinzaine de personnes gravitant dans l'entourage du club marseillais ont été placées en garde à vue, dont l'actuel président, Vincent Labrune, qui pourrait également être libéré après une quarantaine d'heures d'audition.

    Les enquêteurs s'intéressent à une série de contrats de transferts ces dernières années, dont celui de l'attaquant André-Pierre Gignac, qui auraient donné lieu au versement de commissions occultes, a-t-on précisé de même source. Les transferts de Souleymane Diawara, de Bordeaux à l'OM en 2009, et de Samir Nasri, de l'OM vers Arsenal en 2008, sont également dans le collimateur des enquêteurs.

    (Jean-François Rosnoblet, édité par Gérard Bon)


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :