• Ebola: "La plus grave urgence sanitaire de ces dernières années"

    <header>

    Ebola: "La plus grave urgence sanitaire de ces dernières années"

    BFMTV Jé. M. avec AFP Publié le <time datetime="2014-10-15T23:30:25+02:00" itemprop="datePublished">15/10/2014 à 23h30</time> Mis à jour le <time datetime="2014-10-15T23:36:07+02:00" itemprop="dateModified">15/10/2014 à 23h36</time>

    <figure data-media="http://www.bfmtv.com/c/320/384/f12/b12a938d6d3923a0363e32d958687.jpg" data-media720="http://www.bfmtv.com/c/645/384/f12/b12a938d6d3923a0363e32d958687.jpg" data-media980="http://www.bfmtv.com/c/848/384/f12/b12a938d6d3923a0363e32d958687.jpg">Plusieurs dirigeants occidentaux, dont Hollande et Obama, ont tiré la sonnette d'alarme au sujet de l'épidémie d'Ebola.<figcaption itemprop="description">Plusieurs dirigeants occidentaux, dont Hollande et Obama, ont tiré la sonnette d'alarme au sujet de l'épidémie d'Ebola. - © Pascal Guyot - AFP</figcaption></figure>
     

    Lors d'une vidéo-conférence, François Hollande, Barack Obama, Angela Merkel, David Cameron et Matteo Renzi ont tiré sur la sonnette d'alarme, alors que l'inquiétude ne cesse de grandir au sujet de l'épidémie d'Ebola.

    </header>
     
     

    Les présidents Obama et Hollande, la chancelière Merkel et les premiers ministres Renzi et Cameron ont qualifié, ce mercredi, le virus Ebola de "plus graveurgence sanitaire de ces dernières années".

    "Les dirigeants ont convenu que c'était la plus grave urgence sanitaire de ces dernières années et que la communauté internationale devait faire beaucoup plus et plus rapidement pour stopper la progression de la maladie", a indiqué un porte-parole du Premier ministre britannique à l'issue d'une vidéo-conférence commune de 75 minutes des dirigeants américain, français, allemand, italien et britannique.

    Une nouvelle discussion vendredi?

    Le Premier ministre britannique David Cameron "a proposé de saisir l'opportunité de se rencontrer à Milan vendredi et lors du conseil de l'Europe la semaine prochaine pour discuter de ce que l'Europe peut faire de plus pour aider à lutter contre la maladie", a ajouté le porte-parole.

    Une seconde contamination "très inquiétante" aux Etats-Unis

    Ces annonces interviennent alors que la seconde contamination par le virus Ebola d'une soignante aux Etats-Unis a été jugée "très inquiétante" par les autorités sanitaires américaines.

     
     
    <aside>
    <figure></figure>
    L'Elysée a indiqué mercredi soir que des contrôles allaient être effectués à l'arrivée des vols en provenance des pays touchés par l'épidémie.
    </aside>

    4.493 morts

    La fièvre hémorragique Ebola a fait 4.493 morts sur 8.997 cas enregistrés dans sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis), selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), arrêté au 12 octobre et publié mercredi à Genève.

    Écrit par Jé. M. avec AFP

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :