• EN DIRECT. 60 à 70 départements pour l'UMP, 20 à 25 pour le PS, aucun pour le FN


    EN DIRECT.

    60 à 70 départements pour l'UMP,

    20 à 25 pour le PS, aucun pour le FN
    L' Obs
    Par L' Obs

    Voir tous ses articles
    Publié le 29-03-2015 à 18h45Mis à jour à 20h00  lien


    Très large victoire de la droite, la gauche perd plus de la moitié de ses départements. Suivez les résultats, les réactions et les analyses en direct.
    Les bureaux de vote sont en cours de dépouillement. (BEBERT BRUNO/SIPA) Les bureaux de vote sont en cours de dépouillement. (BEBERT BRUNO/SIPA)
     

    Elections départementales 2015 : tous les résultats du second tour

    En bref

    Les Français renouvellent ce dimanche 29 mars l'intégralité des conseils départementaux. Si la tendance du premier tour se confirme, la gauche va perdre plusieurs dizaines de départements
    Les yeux sont aussi braqués sur les résultats du Front national, qui comptera des élus dans de nombreux départements. Marine Le Pen espère l'emporter dans l'Aisne et dans le Vaucluse.
    Le taux de participation s'élevait à 17 heures à 41,94%, soit près de six points de plus qu'au deuxième tour du scrutin cantonal de 2011 à la même heure (36,2%), selon le ministère de l'Intérieur.

     

    Elections départementales 2015 : tous les résultats du second tour (à partir de 20 heures)

     

    20h - Large victoire de la droite

    Selon l'institut Opinionway, la droite remporte 62 départements, la gauche n'en conserve que 24, tandis que 4 sont sans majorité. Le FN ne remporte pas de département.

    19h55 - "L’UMPS c'est une réalité !"

    La tension monte dans l’Aisne. "L’UMPS c'est une réalité ! Avec des ennemis pareils, on n’a pas besoin d’amis", lance le maire FN de Villers-Cotterêts, Franck Briffaut à l'adresse d'Yves Daudigny, président socialiste du Conseil général de l’Aisne qui appelle à une majorité de gestion face au parti de Marine Le Pen.

    19h45 - Rapport de force actuel

    Pour rappel, la gauche gère actuellement 60 (dont une cinquantaine pour le PS) des 100 départements.

    19h35 - A Carpentras, le service d'ordre du FN est sur les dents

    Au QG FN de Carpentras, toutes les allées et venues sont étroitement surveillées par le Département Protection Sécurité (DPS), l'historique service d'ordre du parti frontiste, qui marque tous les journalistes d'un tampon. Les craintes de débordements en cas de victoire sont visiblement plus vives que la semaine dernière, raconte notre envoyé spécial Timothée Vilars.

    19h30 - Combien de départements la gauche va-t-elle-perdre ?

    La gauche pourrait se retrouver avec aussi peu de départements qu'en 1992 ou en 1994, note un journaliste du "Monde" sur Twitter.

    19h20 - Bulletin insolite "Ibrahimovic - Trierweiler"

    Un électeur a le sens de l'humour dans le canton de Sainte-Florine, en Haute-Loire (Auvergne).

    19h15 - Jean-Marie Le Pen attendu à Carpentras

    Jean-Marie Le Pen est attendu pour la soirée électorale à Carpentras, ville où le FN du Vaucluse a planté son quartier général. Conséquence de l'optimisme dans les rangs frontistes du département ?

    19h05 - Dans le Vaucluse, le FN croit à la victoire

    Dans le Vaucluse, du côté du FN, l’ambiance est à l’optimisme nous signale notre envoyé spécial, Timothée Vilars : "Si on peut gagner quelque part, c'est ici." Hervé de Lépinau, candidat Front national à Carpentras, veut y croire : "On table sur une majorité absolue dès ce soir. Mais il faut rappeler que nous venons de rien, nous avons un seul conseiller général sortant. Une majorité relative, ce serait déjà spectaculaire".

    18h55 - Pendant ce temps là, au siège de l'UMP...

    A un peu plus d'une heure des résultats du deuxième tour de ce scrutin des départementales, les militants UMP sont déjà prêts, comme en témoigne cette photo d'un journaliste du "Monde" présent sur place.

    18h15 - Comptage sous haute surveillance à Villers-Cotterêts

    Comme l'indique, sur Twitter, Estelle Gross, notre envoyée spéciale dans cette commune de l'Aisne, l'un des départements dont les résultats sont très attendus puisque le FN pourrait s'en emparer.

    17h20 - Une abstention finale estimée entre 50,5% et 51%

    L'abstention finale au second tour devrait s'élever sur l'ensemble de la journée dans une fourchette entre 50,5% selon CSA, Ipsos et Harris Interactive et 51% selon Ifop, annoncent ces quatre instituts.

    Ce taux est nettement inférieur au taux constaté par le ministère de l'Intérieur lors des élections cantonales de 2011 (55,29%) mais légèrement supérieur à celui de dimanche dernier (49,83%).

    17h20 - Où a-t-on voté le plus ? Le moins ?

    La participation est un peu supérieure à la moyenne nationale dans l'Aisne (44,8%), et très nettement dans le Vaucluse (50,64%), deux départements visés par le Front national.

    Selon notre envoyé spécial dans le Vaucluse, Timothée Vilars, la participation est très importante dans les cantons où le FN est favori (Avignon 3, Carpentras, Orange...).

    Comme à la mi-journée, la Haute-Corse est la meilleure élève avec une participation de 65,84%, devant la Corrèze de François Hollande (54,42%), l'Aude (54,02%) et les Pyrénées-Orientales (53,79%).

    En queue de peloton figure sans surprise l'Ile-de-France - on y vote jusqu'à 20 heures - et notamment la Seine-Saint-Denis, bonne dernière avec 25,24% de votants seulement.

    17h - 41,94% de participation à 17 heures

    Ce taux de participation est en baisse par rapport au premier tour (42,98%), mais en hausse de six points par rapport à celui de 2011 à la même heure au second tour (36,2%), selon les chiffres annoncés par le ministère de l'Intérieur.

    Il s'agit d'un taux par ailleurs nettement inférieur à celui du second tour des cantonales de 2008 (50,77%).

    ----------------------------------------------------------------------------------------

    Les partis en tête au premier tour dans chaque département

    Les résultats définitifs du premier tour

    LIRE > Où sont les 278 triangulaires du second tour ?


    Sur le web : 1er tour des Départementales: Réactions du PS, UMP & FN


    Partager
    Partager sur Facebook5Partager sur Twitter2Partager sur Google+0Partager sur Linkedin0 Envoyer cet article à un ami
    Réagir
    5
    Recevoir les alertes


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :