• EN DIRECT - Départementales : la gauche perd une trentaine de départements !

    EN DIRECT - Départementales : la gauche perd une trentaine de départements !

    Le Point - Publié le <time datetime="2015-03-29T19:05" itemprop="datePublished" pubdate=""> 29/03/2015 à 19:05</time> - Modifié le <time datetime="2015-03-29T20:44" itemprop="dateModified"> 29/03/2015 à 20:44</time>

    Le FN ne l'emporterait dans aucun département. Le PS perd la Corrèze, le Nord, la Seine-et-Marne, le Doubs, le Jura, l'Allier, l'Eure et le Cher.

    lien

    <figure class="media_article panoramique" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject"> L'abstention était en hausse par rapport au premier tour. <figcaption>

    L'abstention était en hausse par rapport au premier tour. © CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO

    </figcaption></figure>
     
     
    avec AFP

    20 h 39. Les département qui ne bougent pas : Cantal (Droite), Corse du Sud (Droite), Gers (Gauche), Meurthe-et-Moselle (gauche), Var (droite), Gironde (gauche), Haut-Rhin (droite), Ille-et-Vilaine (gauche).

    Ceux qui basculent à droite : Ain, Allier, Cher, Corrèze, Côtes-d'Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Doubs, Drome, Eure, Isère, Jura, Nord, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-loire, Seine Maritime, Seine-et-Marne, Tarn, Territoire de Belfort.

    Ceux qui basculent à gauche : Lozère.

    20 h 25. Après sa courte allocution Nicolas Sarkozy s'offre un petit bain de foule avec les militants assemblés dans le hall de l'UMP. Protégé par quelques cerbères il discute avec les uns et les autres, détendu. Puis file dans son bureau.

    20 h 24. Selon nos dernières informations, le Front national arriverait en troisième position dans l'Aisne et ne serait pas majoritaire dans le Vaucluse. Le parti de Marine Le Pen ne remporterait aucun département. Les Pyrénées-Atlantiques basculent à droite. L'UMP conserve le Var.

    20 h 20. La gauche détenait jusqu'ici 61 départements, la droite 40. 98 départements étaient concernés par le scrutin, Paris, la Guyane et la Martinique n'élisant pas de conseils départementaux.

    20 h 09. Au siège du FN à Nanterre, l'ambiance est calme et studieuse. La déclaration de Marine Le Pen est attendue à 20h25.

    20 h 08. Dans le Finistère, 66,7 % pour le leader des bonnets rouges Christian Troadec maire de Carhaix sur un liste divers droite. Plus spécifiquement, le PS l'emporte sur l'UMP dans le canton de Morlaix.

    20 h 05. Le Gers reste à gauche et aucun élu FN ne passe. L'Ain, Le Doubs, le Nord, le Cher, le Jura, l'Eure, la Seine-et-Marne basculent à droite. La gauche conserve la Meurthe-et-Moselle.

    20 h 03. Parmi les départements symboliques, la Corrèze est perdue pour le PS, il semblerait que le Vaucluse tombe dans l'escarcelle du FN. La gauche devrait conserver l'Ille-et-Vilaine.

    20 heures. Selon les premières estimations Ipsos, la droite prend 64 à 70 départements, la gauche 30 à 37 et le Front national aurait peut-être un département.

    19 h 35. La patronne du FN Marine Le Pen enregistre les premières remontées des bureaux de vote dans son bureau. Ses proches lieutenants Florian Philippot et Nicolas Bay partent rejoindre les plateaux télé pour commenter les résultats. De son côté, le président d'honneur du parti Jean-Marie Le Pen est dans le Vaucluse aux côtés de la députée Marion Maréchal-Le Pen. Un département qui pourrait bien basculer dans l'escarcelle du parti frontiste.

    19 h 25. Au PS, il n'y a pas un seul militant, c'est gris, les journalistes télé et radio font leur duplex dehors sous la pluie. Et les élus ont la mine fermée;

    19 h 20. À l'UMP, l'ambiance est survoltée. Les militants ont été invités à écouter Nicolas Sarkozy qui devrait s'exprimer vers 20 h 15. Quand l'image de François Hollande apparaît sur les écrans de télévision, sifflements et huées se font entendre.

     

    18 h 49. Du côté de la Corrèze, les proches du président sont dans l'expectative pour le département, où la participation a été forte. En revanche, ils sont sûrs que le canton de Tulle, celui de Bernard Combes, qui a succédé à son ami François Hollande, "sera sauvé".

    18 h 27. Selon une nouvelle estimation Ipsos-Sopra Steria, l'abstention atteindrait 49,8 %.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :