• Et si on regardait un peu de JEU A XIII pour changer...

    Rugby à XIII

     

    XIII : La France a fait sauter le verrou irlandais

    Le 5/11/2011 à 18h01 par Matthieu Terrats | Mis à jour à 20h12

    Les Irlandais n'ont pas tenu. A l'heure de jeu, le verrou celte a fini par sauter face aux assauts des Français, qui retrouvaient réussite et efficacité sous l'impulsion d'un Olivier Elima (deux essais à son actif). Duport, Bosc et Kane Bentley se chargeant de donner au tableau d'affichage de plus justes proportions.

    Un succès (16-34), qui assure aux Tricolores une victoire finale dans ce tournoi européen.

     

    Et pourtant, à la pause, surprise, c'est bien l'Irlande qui menait face à la France (8-6). Outrageusement dominateurs, les hommes d'Olivier Elima étaient cependant incapables de concrétiser de nombreuses occasions. Les Bleus avaient alors raté leur objectif d'allier la manière au résultat. Les Irlandais étaient, quant à eux, comme on les attendait : souvent maladroits, un brin désorganisés, mais désarmants de courage. Ils n'ont pas été capables de tenir ce rythme quarante minutes de plus ?

    Les Bleus dans l'anonymat

    L'Irlande, pays de rugby à XIII, c'est pas gagné !

    Australie-Irlande (football gaélique), Leinster-Munster (XV), et Angleterre-Australie (XIII, Four Nations), telles sont les affiches qui ont monopolisé l'attention des fans de sport, ce week-end, de l'autre côté de la Manche. Tout sauf l'Irlande-France treiziste qui a débuté ce samedi à 18h à Limerick, pourtant le premier match international du genre disputé au Thomond Park.

    Match qui a attiré une simple poignée de spectateurs dans l'antre du Munster. Allez, on dira qu'ils sont 300, tout au plus, à avoir investi le temple de la Red Army au moment des hymnes. Alors que la Fédération irlandaise avait pourtant bradé le prix du billet (5 euros la place).

    Et pourtant, le match est haletant même si les Bleus sont menés à la pause 8-6.

     

    Les compositions des équipes :

    IRLANDE : Mc Nally - Haley, Cross, Cosgrove, Taylor -(o) Handforth, (m) Finn - McCarthy
    Amor, Corcoran -Boyle, Beswick, Ambler.

    Arbitre: M. Silverwood (ANG)

    FRANCE : Stacul - Pala, Baile, Duport, Vaccari - (m) Bosc, (o) Chisholm - Baitieri - Elima (c), Gossard - Fakir, K. Bentley, Casty.

    Remplaçants. France : Pélissier, Simon, Sadaoui, Cardace.

    MARIALIS :

    Qu'on en finisse avec cet anonymat volontaire des fédérations et de la presse : où sont les supporters? On monopolise leur attention ailleurs, sur des matchts décevants ou sans suspens : Changeons cette malédiction du XIII. Même le décompte des spectateurs est minimisé par la presse : s'ils étaient bien 300 au moment de l'Hymme, ils étaient 3000 par la suite! Ce qui n'est certes pas excellent, mais mieux qu'au départ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :