• Etats-Unis: le patient atteint d'Ebola hospitalisé au Texas est décédé

    <header>

    ETATS-UNIS EBOLA 
    <time datetime=">14-10-08">Publié le 08-10-2014 </time><time datetime=">14-10-08">Modifié le 08-10-2014 à 18:58</time>lien 

    Etats-Unis: le patient atteint d'Ebola hospitalisé au Texas est décédé

    Par RFI
    </header>

    media
    L'hôpital de Dallas (Texas) où le patient atteint d'Ebola est décédé.REUTERS/Mike Stone

    Le patient libérien atteint de fièvre Ebola au Texas est mort à l’hôpital. Le voyageur arrivant du Liberia était hospitalisé depuis le 28 septembre. Après ce décès, le doute et les questions surgissent.

    Avec notre corrrespondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Ce voyageur, soigné dans un centre médical de pointe à Dallas au Texas, a bénéficié ces derniers jours d’un traitement expérimental.

    Son décès est une nouvelle qui entraine de nombreuses questions aux Etats-Unis. Ce patient a quitté Monrovia sans symptômes le 19 septembre, il a ressenti les premiers malaises le 24 septembre, et le personnel médical n’a pas jugé bon de l’hospitaliser lorsqu’il s’est présenté la première fois aux urgences.

    Es-ce le retard dans le diagnostic qui est la cause de ce décès ? Le personnel médical est-il bien formé pour évaluer les symptômes ? Les Etats-Unis sont-ils menacés d’une épidémie ?

    La fermeture des frontières de nouveau en débat

    Il faut rappeler que ces derniers jours, on envisageait des poursuites contre ce patient, à Dallas et au Liberia, pour « mise en danger la vie d’autrui ».

    Aujourd’hui, c’est un peu la stupéfaction qui prévaut. Si un malade ne survit pas à la fièvre Ebola dans un hôpital américain, qu’en est-il des Libériens, des Sierra-léonais, et des Guinéens, qui manquent de tout dans la zone des trois frontières.

    Cela relance enfin le débat sur l’éventuelle fermeture des frontières avec ces pays. C’est une solution fermement rejetée par l’administration Obama, mais que certains élus remettent à présent sur la table.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :