• Etiquetage des produits israéliens: l'UE devrait avoir honte (Netanyahou)

    ☆

    Etiquetage des produits israéliens: l'UE

    devrait avoir honte (Netanyahou)

    Par i24news
    Publié: 11/11/2015 - 20:33, mis à jour: 20:33   lien

    Drapeaux européen et israélien

    crédits/photos : Illustration
    Drapeaux européen et israélien

    •  
    L'étiquetage des produits en provenance des Territoires est une mesure positive mais "insuffisante" pour l'OLP

    Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré mercredi que "l'Union européenne devrait avoir honte" après le feu vert donné par la Commission européenne à l'étiquetage des produits en provenance des Territoires, ont rapporté ses services.

    "La décision de l'Union européenne est hypocrite et dictée par une politique du deux poids, deux mesures, puisqu'elle ne concerne qu'Israël et pas les 200 autres conflits (territoriaux) ailleurs dans le monde", a dit le Premier ministre, actuellement aux Etats-Unis. "L'économie israélienne est forte et saura faire face à cette décision. Ceux qui en souffriront sont les Palestiniens qui travaillent dans les entreprises israéliennes", a-t-il ajouté.

    Jérusalem a par ailleurs décidé de suspendre une partie des rencontres et discussions avec l'Union européenne, notamment celles des comités politiques, des droits de l'homme et des organisations internationales.

    "Compte tenu de la dernière décision de l'UE, Israël suspend son dialogue diplomatique avec elle dans plusieurs forums qui devaient avoir lieu au cours des prochaines semaines", a affirmé le ministère israélien des Affaires étrangères.

    Les Affaires étrangères israéliennes ont convoqué le représentant de l'Union européenne en Israël, Lars Faaborg-Andersen.

    La mesure "pourrait avoir des répercussions sur les relations entre Israël et l'Union européenne", a dit le porte-parole des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon dans un communiqué.

    GALI TIBBON (POOL/AFP)

    GALI TIBBON (POOL/AFP)
    "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 25 octobre 2015"

    Une mesure positive, mais "insuffisante" pour l'OLP

    Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'est félicité de la décision de l'Union européenne et a exhorté les autres pays à suivre l'exemple de l'UE. Au cours d'un discours prononcé à l'occasion d'une rencontre avec des dirigeants de pays d'Afrique australe, Abbas a déclaré que "la décision européenne concernant les produits des implantations colonialistes est d'une grande importance".

    L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a qualifié l'étiquetage par l'Union européenne de mesure positive, mais "insuffisante".

    "L'étiquetage est un pas dans la bonne direction, mais il est insuffisant: les produits issus d'un crime de guerre doivent être interdits, pas seulement étiquetés", a dit l'OLP sur Twitter.

     

    Un afterworker sachant s'amuser...

    ... doit savoir consommer sans abuser ! Retrouvez toutes nos idées pour voir la vie du côté Haappy sur notre page Facebook Haappy Now !

    Voir le site
    Proposé par Haappy Now

    La Commission européenne a adopté mercredi matin les lignes directrices pour l'étiquetage des produits fabriqués dans les implantations israéliennes de Cisjordanie ainsi que dans les quartiers de Jérusalem sous contrôle jordanien avant 1967 et sur le plateau du Golan.

    "La Commission européenne a "adopté ce matin l'avis interprétatif sur l'indication de l'origine des marchandises des territoires occupés par Israël depuis juin 1967", a indiqué un responsable de l'Union européenne.

    La ministre israélienne de la Justice a immédiatement condamné la décision, la qualifiant d'anti-israélienne et antijuive".

    "L'hypocrisie européenne et la haine à l'égard d'Israël dépasse toutes les bornes", a-t-elle ajouté, prévcisant que son ministère étudie les actions juridiques à donner contre cette décision.

    L'Union européenne a toujours minimisé l'impact de ces lignes directrices, les qualifiant d'acte "technique". Un porte-parole de la Commission a affirmé qu'elles vont "simplement assurer l'application uniforme des règles relatives à l'indication de l'origine des produits des colonies israéliennes. L'objectif est d'assurer la mise en œuvre effective de la législation existante de l'UE".

    Israël avait averti mardi l'UE que sa décision d'étiqueter les produits des implantations de Cisjordanie, qui est imminente, aurait des "implications politiques".

    "Demain (mercredi) probablement les directives seront publiées. Franchement, c'est très décevant, c'est inacceptable et cela ne sera pas pris à la légère en Israël. Cela aura des implications", déclarait à des journalistes le chef de la mission israélienne auprès de l'Union européenne à Bruxelles, David Walzer.

    "Il s'agit d'une affaire politique, d'une mesure politique, et elle aura donc des implications politiques", a insisté M. Walzer, sans vouloir entrer dans les détails.

    (avec AFP)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :