• Football - Ligue 1 : Marseille prend son envol

    <header>

    Football - Ligue 1 : Marseille prend son envol

    Le Point.fr - Publié le 29/08/2014 à 11:48 - Modifié le 29/08/2014 à 22:31    lien 

    Les Marseillais, qui ont battu Nice (4-0) en ouverture de la 4e journée, enregistrent leur 2e succès de rang en Ligue 1 grâce à Payet, Thauvin et Barrada.

    </header>
     
    <figure itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject">Dimitri Payet s'est offert un doublé à l'occasion du large succès de l'OM (4-0) sur Nice.<figcaption>Dimitri Payet s'est offert un doublé à l'occasion du large succès de l'OM (4-0) sur Nice. © Bertrand LANGLOIS / AFP</figcaption></figure>

    Marseille a retenu la leçon. Malmenés la saison passée par leur voisin niçois, les Olympiens se sont montrés cette fois intransigeants en dominant largement le Gym (4-0) pour ce qui constitue leur premier succès de la saison au Vélodrome. Avant les autres matches de cette 4e journée, l'OM se place au 4e rang et confirme les progrès entrevus la semaine passée à Guingamp. 

    Payet et Thauvin se sont bien amusés

    Disposés dans leur désormais habituel 3-4-3, les Marseillais ont pris le contrôle des débats dès le début du match, connaissant toutefois un déchet important qui les a empêchés d'être menaçants. Et paradoxalement, c'est au moment où Nice montrait enfin le bout des crampons que l'OM a fait mouche. Un centre de Mendy venu de la gauche a fini sa course dans les pieds de Payet, lucide au moment d'ajuster Hassen de l'intérieur du pied (1-0, 20e). 

    Actif mais pas toujours inspiré dans ses choix, Thauvin a doublé la mise juste avant le repos après un bon mouvement initié par Payet et Ayew, passeur décisif (2-0, 45e). Le Réunionnais, en confiance, a tué tout suspens dès le retour des vestiaires d'une tête plongeante sur un centre de ... Thauvin (3-0, 47e). 

    Le Gym sans réaction

    Forcément, la suite des évènements a été plus simple à gérer pour les hommes de Marcelo Bielsa. Payet aurait pu s'offrir un triplé d'un astucieux piqué, mais il est tombé sur le peu rassurant Hassen (54e). Le jeune portier niçois, 19 ans, a vécu une soirée extrêmement compliquée, se montrant fébrile dans ses prises de balle et n'étant pas décisif, si ce n'est sur un arrêt devant Dje Djedje (32e). 

    Il faut dire qu'il n'a pas vraiment été secondé par une défense où figurait pourtant Souleymane Diawara, de retour au Vélodrome quelques semaines après son départ. Incapables de ressortir proprement le ballon durant une bonne partie de match, les Aiglons se sont reposés sur un Bosetti trop esseulé, quoique dangereux sur quelques raids (18e, 44e). 

    Barrada, première

    Le Gym pourra aussi maudire M. Varela, qui a refusé un penalty pourtant évident à l'attaquant azuréen (17e) avant de laisser Imbula initier l'action du deuxième but marseillais. Des évènements à ranger au domaine des péripéties, tant les joueurs de Claude Puel ont été inoffensifs durant le second acte, hormis sur un duel remporté par Mandanda devant Pléa (85e). 

    Le quatrième but signé Barrada, qui a profité d'une offrande d'Alessandrini pour marquer sur son premier ballon (4-0, 89e) est venu clôturer la soirée parfaite des joueurs de Marcelo Bielsa. L'OM montre (enfin) les muscles, et continue d'avancer dans son ambitieux projet de jeu. 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :