• Gourcuff, et tout s'illumine

     

    <header style="margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; outline: 0px; list-style: none; font-size: 12px; vertical-align: baseline; color: rgb(51, 51, 51); font-family: arial, sans-serif; line-height: 15.6000003814697px; background-color: rgb(255, 255, 255);"> </header>

     

    Gourcuff, et tout s'illumine

    lien
       
    <figure id="123456789">Une célébration souriante ! (Reuters)<figcaption>Une célébration souriante ! (Reuters)</figcaption>
    COMPTE-RENDU
    </figure><aside><figure></figure>
    Par Thomas Siniecki
     
    Publié le <time datetime="2014-10-26T22:55:00+01:00" pubdate="">26 octobre 2014 à 22h55</time>
    Mis à jour le <time datetime="2014-10-27T05:25:16+01:00">27 octobre 2014 à 05h25</time>
    </aside>

    L'OL a fait tomber l'OM dimanche en clôture de la 11e journée de Ligue 1, 1-0 grâce à un magnifique but signé Yoann Gourcuff. Si les Gones ont été dominés et doivent aussi une fière chandelle à leur gardien, le héros est bien l'ancien milieu de terrain de Bordeaux.

    L’OM avait tout pour gagner ce match: sa dynamique de huit victoires de rang,Marcelo Bielsa, la glacière, et surtout des occasions de but. Mais Anthony Lopes a sorti les habits des grands soirs, et Yoann Gourcuff aussi. A la 65e minute, alors que Lyon tenait de plus en plus difficilement le 0-0, l’ex-milieu de terrain de l’équipe de France se l’est joué à la "Zizou" en 2006 contre l’Espagne et Puyol: feinte de frappe pour éliminer Imbula, frappe croisée enchaînée au premier poteau. Ça n’a pas été un sommet de jeu, mais l’intensité et le parfum étaient au rendez-vous.

    "Ce n’est pas ça qui va nous secouer", assurait après-coup Steve Mandanda sur Canal+. Le gardien marseillais a de quoi être frustré, il n’a pas vraiment eu d’occasion de se montrer décisif si ce n’est sur ce but encaissé… "Mais c’est toujours embêtant et énervant de perdre, surtout ce genre de match, poursuit-il. Lyon a très bien joué le coup, paradoxalement, on prend ce but quand on était mieux. Ça nous tue un peu. C’est un petit coup, un rappel, il faut repartir et garder la confiance car on a encore un peu d’avance, il faut jouer comme on l’a fait depuis le début."

    Gonalons: "Il y a des choses qui n'allaient pas"

    A l’inverse de son homologue leader du championnat, Anthony Lopes a donc réussi à sortir le grand jeu face à une victime préférentielle: André Ayew, à la 26e minute et surtout à la 61e, le Ghanéen manquant ensuite de précision à la 67e. Deux minutes après le "Yoann Gourcuff show"… Il peut aussi remercier André-Pierre Gignac d’avoir raté son match, et son poteau gauche d’avoir repoussé la frappe deBenjamin Mendy alors que le score était encore de 0-0 (56e). "C’est dommage, il y avait la place pour mieux jouer", lâche un Yoann Gourcuff toujours aussi perfectionniste.

    "Ils ont fait beaucoup de fautes aussi, dès qu’on arrivait à être face au jeu, enchaîne le fils de Christian. Ils coupaient les actions. On n’a pas pu mettre le rythme des derniers matches, on n’a pas proposé le jeu qu’on a produit dernièrement, entre autres à cause de leur système et de leur marquage." On ne sait pas pourquoi, on parie pourtant bien que l'entraîneur Hubert Fournier a jubilé… Même si Clinton N’Jie a manqué la balle de match en contre à la 93e, permettant enfin à Steve Mandanda de briller.

    "On a montré qu’on pouvait faire valoir notre qualité, conclut Maxime Gonalons.C’est une grosse équipe qui venait avec des ambitions, c’est quand même fort ce qu’on a fait." Le capitaine de l’OL se souvient d’où reviennent ses troupes: "Au mois d’août, les cadres ont parlé pour le bien du club. Il y a des choses qui n’allaient pas. On a tous tiré dans le même sens. Il y a eu des mauvais moments avec cette non-qualification pour l’Europe, on arrive à se remettre dans le droit chemin. Si on continue dans cet état d’esprit, je peux vous dire qu’on la retrouvera, l’Europe." Ils retrouvent déjà la troisième place de Ligue 1, à cinq points de l’OM.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :