• Graulhet. L'ancien maire condamné pour harcèlement

    Publié le 08/12/2011 07:44 - Modifié le 08/12/2011 à 10:35 | La Dépêche du Midi

    Graulhet. L'ancien maire condamné pour harcèlement

    Jean Picarel se retrouve devant les juges.

    Jean Picarel se retrouve devant les juges.
    Jean Picarel se retrouve devant les juges.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Poursuivi par la justice pour des actes de harcèlement moral commis en 2005, alors qu'il était redevenu maire de Graulhet après des élections anticipées, Jean Picarel a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Castres à une peine de 3 mois de prison avec sursis (notre édition du 24 novembre). Il devra en outre verser des dommages aux deux plaignants, pour un montant global de 37 000 € environ, c'est-à-dire aux deux chefs de service à la mairie graulhétoise de l'époque mis à l'écart par le nouveau maire et ayant subi des mesures vexatoires très longuement détaillées et étayées lors du procès. Un procès qui aura permis de revenir en détail sur le climat instauré par le maire de l'époque Jean Picarel, qui avait reconquis la mairie à sa rivale et ancienne adjointe Françoise Rodet.

    Un climat délétère régnait alors sur la cité du cuir et sa petite sphère politique, décrit tout au long de l'audience du mois dernier.   Les différents témoignages exposés démontraient notamment le sentiment de haine et l'esprit de vengeance qui entouraient alors cette élection.La justice a donc confirmé hier que les deux chefs de services municipaux qui avaient été évincés avaient bien été victimes de harcèlement moral.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :