• Grèce : vote capital au Parlement

     
    <article class="centre">
    <header id="titre_article">

    Grèce : vote capital au Parlement

    Les Echos | <time datetime="2015-07-10T10:40:34+02:00">Le 10/07 à 10:40, mis à jour à 20:55 lien </time>
    </header>

    Une « décision majeure » pourrait intervenir lors de la réunion d’urgence des ministres des Finances

    samedi, ajoute le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem -

    <section class="left" id="gauche_article">
    • <figure itemid="/medias/2015/07/10/1136327_grece-vote-capital-au-parlement-web-tete-021200105248_660x446p.jpg" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject"><figcaption itemprop="description">

       

      Une « décision majeure » pourrait intervenir lors de la réunion d’urgence des ministres des Finances samedi, ajoute le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem - SIPA

      1 / 2
      </figcaption> </figure>
    • <figure itemid="/medias/2015/07/10/1136327_grece-vote-capital-au-parlement-web-tete-021200634344_660x352p.jpg" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject">

      image: http://www.lesechos.fr/medias/2015/07/10/1136327_grece-vote-capital-au-parlement-web-tete-021200634344_660x352p.jpg

      <figcaption itemprop="description">

      "Je vous appelle à soutenir l'effort du gouvernement en vue d'un accord", a lancé aux parlementaires Dimitris Vitsas, député Syriza - Thanassis Stavrakis/AP/SIPA

      2 / 2
      </figcaption> </figure>

    + VIDÉO Les députés grecs, réunis en commission parlementaire, se prononcent sur le paquet de réformes proposé par Athènes aux créanciers. Les ministres européens des Finances se réunissent samedi à Bruxelles.

    Ce week-end marquera certainement une étape importante pour la Grèce mais aussi pour la zone euro. Le gouvernement a commencé, vendredi, à défendre sa dernière proposition d’accord aux créanciers, devant les députés réunis en commission parlementaire. Après de longs débats au Parlement, les 300 députés grecs donneront, ou pas, leur feu vert au gouvernement pour qu’il négocie avec les créanciers sur ce paquet de réformes présenté jeudi. Puis, les ministres européens des Finances se réuniront samedi à Bruxelles. La France est décidée à maintenir le dialogue sur la base d’un maintien de la Grèce dans la zone euro afin d’éviter un coûteux Grexit. Les dirigeants du FMI, de la BCE, de la Commission Européenne et de l’Eurogroupe doivent s’entretenir par téléphone ce vendredi, avant une réunion de l’Eurogroupe samedi.

    ____________________________________________

    Le fil de la journée de vendredi

    ____________________________________________

    18h51 Dans un bref message publié sur son blog , Alain Juppé (LR) estime que les propositions transmises par le premier ministre grec, Alexis Tsipras, aux créanciers ouvrent la voie « à la négociation et à la conclusion d’un accord équilibré ».

    ____________________________________________

    18h37 Selon un sondage de l’institut Metron Analysis pour le journal « Parapolitika », 84 % des Grecs veulent garder l’euro. De même, 55% des Grecs jugent également que le « non » aux propositions des créanciers lors du référendum du 5 juillet constituait le bon choix.

    ____________________________________________

    18h06 Le nouveau ministre des Finances Euclide Tsakalotos pense que « beaucoup des demandes sur la dette vont être acceptées » par les créanciers.

    ____________________________________________

    17h41 La Bourse de Paris termine en forte hausse vendredi (+3,07% à 4.903,07 points)

    ____________________________________________

    17h31 A Francfort, le Dax prend plus de 3% en séance grâce à la Grèce ; Lisbonne clôture vendredi en hausse de 3,04% à 5.700,13 points ; Londres de 1,39 %

    ____________________________________________

    16h58 « Je vous appelle à soutenir l'effort du gouvernement en vue d'un accord », a lancé aux parlementaires Dimitris Vitsas, député Syriza

    ____________________________________________

    15h43 Wall Street ouvre en nette hausse, portée par l'espoir d'un épilogue de la crise grecque et les signes de rétablissement des marchés chinois.

    ____________________________________________

    15h27 Nouvelle Démocratie, principal parti d’opposition, est favorable à ce que Tsipras négocie un accord pour maintenir le pays dans la zone euro.

    ____________________________________________

    15h23 Les nouvelles réformes proposées par le gouvernement grec sont insuffisantes pour entamer des négociations sur un nouveau plan d’aide, estime Hans-Peter Friedrich, numéro deux du groupe conservateur au Bundestag allemand. «  Cela ne constitue pas une base de négociations. Je pense que la Grèce a besoin d’un nouveau départ avec sa propre monnaie et avec l’aide sincère de tous ses partenaires européens », a déclaré l’élu, membre influent de l’Union chrétienne-sociale (CSU), alliée bavaroise de la CDU d’Angela Merkel, dans un entretien accordé à Reuters.

    ____________________________________________

    14h42 Cinq membres radicaux du parti Syriza au pouvoir en Grèce jugent une sortie de la zone euro et un retour à la drachme préférables à un accord avec les créanciers internationaux impliquant une nouvelle cure d’austérité sans perspective de réduction de la dette. « A cette heure, le gouvernement peut et doit répondre au chantage des institutions en leur proposant le choix suivant : soit un programme sans nouvelle cure d’austérité, avec un financement et une réduction de la dette, soit une sortie de la zone euro et la suspension des paiements de la dette injuste et non viable », disent-ils dans un communiqué.

    ____________________________________________

    14h06 La nouvelle proposition soumise par le gouvernement grec à ses créanciers constitue un « progrès », a déclaré vendredi le ministre des Finances de la Slovaquie, pays partisan de la ligne dure vis-à-vis d’Athènes au sein de la zone euro. « Il n’est pas encore clair si cela sera suffisant, ou si d’autres mesures seront nécessaires », a déclaré le ministre Peter Kazimir sur Twitter.

     

    ____________________________________________

    14h04 Le parti centriste grec To Potami va voter au Parlement en faveur des réformes proposées par le gouvernement

    ____________________________________________

    12h21 Les créanciers internationaux de la Grèce exprimeront leur opinion d’ici la fin de la journée de vendredi, a dit un porte-parole de l’exécutif européen. « Alors même que nous parlons, ils analysent ces propositions avec l’intention de communiquer leur évaluation à l’Eurogroupe d’ici la fin de la journée », a dit le porte-parole, à l’occasion d’une conférence de presse quotidienne.

    </section></article>
     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :