• Grève à Air France : un vol sur deux environ assuré lundi

    Grève à Air France : un vol sur deux

    environ assuré lundi

     

    G.Z | Publié le 13.09.2014, 11h33 | Mise à jour : 11h53  lien 

     
    En raison de la grève à partir de lundi, un vol sur deux sera assuré par Air France

    En raison de la grève à partir de lundi, un vol sur deux sera assuré par Air France |(AFP/Denis Charlet)

    Zoom
     

    Réagir

    Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile

    «Air France s'excuse à l'avance». Frédéric Gagey, le pdg d'Air France a affirmé, ce samedi, surFrance Inter que la compagnie aérienne ne serait en mesure d'assurer qu'un seul vol sur deux lundi, à partir de 5 heures du matin, en raison d'une grève qui s'annonce massive. <btn_noimpr> </btn_noimpr>

    Le syndicat majoritaire SNPL AF Alpa mais aussi les autres organisations Spaf et Alterappellent à une grève reconductible d'une semaine (jusqu'au 22 septembre) pour protester contre le plan de restructuration Perform 2020 et sur le développement de la compagnie low cost Transavia. Les syndicats demandent que les salaires et lles avantages sociaux des pilotes soient identiques qu'ils opèrent sur Air France ou sur ses filiales. 

    Sur le fond, Air France  veut porter la flotte de Transavia France de 14 à 37 avions en cinq ans. «Transavia cet été c'est plus de 20% de croissance. Notre seul projet c'est de faire croitre cette compagnie», reprend le patron d'Air France en estimant que ce projet de développement pourrait permettre la création de 220 à 250 emplois à l'horizon 2019.
     
     


    «Il est faux de dire que le développement d'Air France ne se fera que sur Transavia. Nous avons avons aussi des relais de croissance sur le long courrier. Aujourd'hui, nous avons besoin d'un accord pour développer Transavia car nous pensons qu'il y a mieux à faire», explique-t-il. En outre, le patron d'Air France a rappelé que les pilotes d'Air France n'étaient pas obligés de voler sur les avions de la compagnie low cost. «Cela se fait sur la base du volontariat. D'ailleurs, cet été, 35 pilotes ont fait cette démarche.» 

    Même si les négociations vont se poursuivre tout au long du week end, Frédéric Gagey ne semble pas se faire d'illusion. «On fait tout avec les partenaires sociaux pour trouver une solution», explique-t-il tout en recommandant aux voyageurs de différer leurs déplacements autant que possible. Il recommande aux voyageurs de différer leurs déplacements autant que possible. «Ce qui est important pour nous est d'informer à l'avance les passagers», a-t-il ajouté en estimant que ce mouvement devrait coûter à la compagnie entre 10 et 15 millions d'euros par jour. 

    La compagnie aérienne devrait affiner ses prévisions en fin d'après-midi en fonction des déclarations de grève que les pilotes devaient transmettre à la compagnie avant samedi. «Dès que des vols sont annulés, les passagers seront informés», précise la compagnie. 

    De son côté,EasyJet  va profiter de ce mouvement pour déployer une capacité additionnelle de plus de 1 000 sièges sur les vols au départ de Paris et à destination de Nice et Toulouse pour parer aux difficultés que pourront rencontrer les voyageurs d'Air France. Les réservations ont été ouvertes, ce samedi. 

    AUDIO. Frédéric Gagey sur France Inter

     

    <btn_noimpr style="margin: 0px; padding: 0px; font-family: tahoma, arial; font-size: 15px; background-color: rgb(255, 255, 255);"></btn_noimpr><btn_noimpr style="margin: 0px; padding: 0px; font-family: tahoma, arial; font-size: 15px; background-color: rgb(255, 255, 255);"></btn_noimpr>

    LeParisien.fr


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :