• Hollande ordonne l'"intensification" des frappes anti-EI en Syrie mais aussi en Irak

    <nav class="breadcrumb list-view mbm normal" itemscope="" itemtype="http://data-vocabulary.org/BreadcrumbList"> Actualité Politique </nav> <header>

    Hollande ordonne l'"intensification" des frappes

    anti-EI en Syrie mais aussi en Irak

    Comme la Russie, le chef de l'Etat a annoncé la multiplication des frappes aériennes, six jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis.

    Publié le <time datetime="2015-11-19T20:03" itemprop="datePublished">19/11/2015 à 20:03</time> | Le Point.fr  lien
    <figure class="man full-width-img" itemprop="image" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject">
    Des avions au-dessus du sol syrien, photo d'illustration.
    <figcaption class="art-caption" itemprop="description"> Des avions au-dessus du sol syrien, photo d'illustration. © - </figcaption> </figure>
    L'Elysée a publié un communiqué dans lequel est écrit que le président François Hollande a ordonné l'"intensification" des opérations des frappes contre le groupe État islamique (EI) en Syrie mais aussi en Irak. "François Hollande a donné les instructions nécessaires à l'intensification des opérations militaires en cours pour lutter contre Daesh en Syrie comme en Irak", écrit la présidence dans ce communiqué diffusé à l'issue d'un Conseil de défense. Ce Conseil de défense, réuni jeudi à 17H00, avait aussi vocation à "faire le point des opérations menées pour appréhender les responsables des attentats du 13 novembre à Paris et leurs complices", selon le communiqué.
    </header>

    Proposition de résolution à l'ONU

    En outre, "le conseil a examiné toutes les mesures destinées à renforcer la protection de nos concitoyens sur notre territoire". "Il a évoqué les modalités du traitement diplomatique de la situation en Syrie, en particulier les visites du président de la République à Washington (le 24) et à Moscou (le 26), ainsi que la proposition de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies", selon la présidence. François Hollande avait déjà annoncé lundi devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles une intensification des opérations contre le groupe EI en Syrie, mais n'avait pas mentionné l'Irak.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :