<figure data-src-format="photo" role="group"><figcaption>Les journalistes français d'Arte Thomas Dandois (d), 40 ans, et Valentine Bourrat, 29 ans, photographiés le 28 août 2014 à Jayapura, dans la province de Papouasie - AFP</figcaption></figure>

20 minutes avec AFP

    • Créé le <time datetime="2014-10-24" pubdate="">24.10.2014 à 06:02</time>lien
    • Mis à jour le <time datetime="2014-10-24">24.10.2014 à 06:02</time>
  • MOTS-CLÉS

Les deux journalistes français arrêtés en août en Indonésie pour avoir effectué sans autorisation un reportage sur des rebelles séparatistes ont été condamnés vendredi à deux mois et demi de prison mais seront libres d'ici lundi, a indiqué leur avocat.

Thomas Dandois, 40 ans, et Valentine Bourrat, 29 ans, ont été reconnus coupables d'avoir abusé de leur visa de tourisme pour effectuer ce reportage en Papouasie(est), et condamnés par le tribunal de district de Jayapura, capitale de cette province, à deux mois et 15 jours de prison.

Cette peine couvre la détention provisoire effectuée par les deux journalistes depuis leur arrestation en Papouasie le 6 août, qui vont ainsi être libérés d'ici lundi, a déclaré à l'AFP l'avocat Aristo Pangaribuan.