• Intermède pour les nuls

    I comme Icare…

    Inconscient Inconnu aux ambitions trop hautes

    Irrésistible fou, possédé d’impatience

    Incertain de la fin, mais trop sûr de sa chance,

    Il s’élance pourtant, volant toujours plus haut

    Indomptable héros, icône des mortels

    Il s’élance, Irréel, tellement informel,

    Qu’il force l’admiration et suscite l’émotion

    Cet homme Intéressé par d’autres dimensions

    Finira par tomber tout en forçant l’admiration.

    I comme incongru

    Inconvenant et même décevant,

    Ce mot de trop, insupportable

    Cette parole indue aux  relents désagréables

    Portant imprévisible, tellement incontrôlable

    Ce mot a éclaté avec une telle insolence

    Que son effet induit est une malséance

    I comme incantation

    Irréelle et tenace,

    Elle accroche l’esprit,

    Force la clairvoyance.                                 

    Elle nous entraîne sans intention

    Vers des berges  douces qui dansent,

    Peuplée de figures et d’esprits bienfaisants,

    Elle tourne autour de nous, idole éclairante,

    puis s’enfuit dans la nuit , dans la même seconde….


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :