• L'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran attaquée par des manifestants

    Dernière modification : 29/11/2011 
    - Iran - Nucléaire iranien - Royaume-Uni

    L'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran attaquée par des manifestants

     L'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran attaquée par des manifestants 

    En réponse à la vague de sanctions occidentales adoptées contre l'Iran, des manifestants ont pris d'assaut l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran et y ont décroché le drapeau britannique. Les forces anti-émeutes ne sont pas intervenues.

    Par Dépêche (texte)
     

    AFP - Des manifestants islamistes sont à nouveau entrés mardi soir à l'intérieur de l'ambassade de la Grande-Bretagne à Téhéran malgré une forte présence policière, selon des images montrées par la télévision iranienne et des témoins sur place.

    La télévision iranienne a montré des manifestants en train d'escalader l'entrée principale de l'ambassade, tandis que des témoins ont indiqué à l'AFP que ces manifestants avaient ensuite à nouveau pénétré dans la chancellerie et y brûlaient des documents.

    Les manifestants, présentés comme des "étudiants bassidjis" (islamistes) par les médias officiels, avaient déjà envahi dans l'après-midi la chancellerie britannique qu'ils avaient occupée pendant près d'une heure avant d'être délogés par l'intervention des forces de l'ordre.

    Après cette première évacuation, le chef de la police de Téhéran, le général Hossein Sadjadi-Nia, était venu personnellement devant l'ambassade britannique pour demander aux manifestants toujours présents "de mettre fin à leur rassemblement".

    "La police a lancé du gaz lacrymogène et attaqué violemment les étudiants présents à l'intéieur de l'ambassade", a rapporté l'agence Fars en faisant état de "plusieurs étudiants (...) et policiers blessés dans les affrontements".

    Quelque deux cents étudiants islamistes ont également attaqué et occupé le site de l'ex-résidence britannique, située dans le nord de Téhéran, où se trouvaient un certain nombre "d'étrangers" que les manifestants ont pris sous leur "protection", selon l'agence officielle IRNA.

    La police anti-émeute s'est déployée en début de soirée devant l'entrée du site pour "mettre fin à la manifestation", selon les médias iraniens.

    Click here to find out more!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :