• L'Iran frappe à son tour l'Etat islamique en Irak

    L'Iran frappe à son tour l'Etat islamique en Irak

    Le Monde.fr avec AFP | <time datetime="2014-12-03T02:19:20+01:00" itemprop="datePublished">03.12.2014 à 02h19</time> • Mis à jour le <time datetime="2014-12-03T02:22:39+01:00" itemprop="dateModified">03.12.2014 à 02h22lien </time>


    <figure class="illustration_haut " style="width: 534px">

    Des chasseurs-bombardiers F-15E américains au-dessus de l'Irak au retour d'une mission en Syrie, le 23 septembre.

    </figure>

    Pour la première fois, Washington a confirmé, mardi 2 décembre, que la coalition qu'elle mène n'est pas la seule à lutter contre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

    Le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone, a reconnu que ce dernier disposait d'« indications » suggérant que les Iraniens « ont lancé des raids aériens avec des avions F-4 Phantom ces derniers jours » en Irak. Ses déclarations intervenaient après que la chaîne Al-Jazeera a montré des images d'avions semblant être des chasseurs F-4, similaires à ceux utilisés par l'armée de l'air iranienne. Ces avions attaquaient des cibles dans la province de Diyala, frontalière de l'Iran.

    AUCUN LIEN AVEC LA COALITION

    M. Kirby a cependant précisé : « rien n'a changé concernant notre politique selon laquelle nous ne coordonnons pas nos activités avec les Iraniens ». En septembre, l'ayatollah Ali Khamenei avait refusé de rejoindre la coalition, estimant que les Etats-Unis avaient « les mains entachées » dans ce conflit. L'Iran n'avait par ailleurs pas été convié à la conférence de lancement de la coalition.

    Le Pentagone en a ainsi appelé à la responsabilité du gouvernement irakien de coordonner les frappes internationales menées sur son territoire.

    « Nous effectuons des missions aériennes au-dessus de l'Irak. Nous les menons après nous être concertés avec le gouvernement irakien. Il revient au gouvernement irakien de gérer cet espace aérien ».

    L'armée iranienne est active au sol, assistant les milices chiites ainsi que des unités de l'armée irakienne, mais c'est la première fois que Washington confirme des raids aériens menés par des avions de chasse iraniens contre le groupe EI. L'Iran, qui entretient des liens étroits avec Bagdad, a également mis à la disposition de l'Irak des avions de type Soukhoï Su-25.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :