• L?OM va bien, merci !

    <header>

    L’OM va bien, merci !

    </header>

    <figure id="123456789">Imbula et l'OM très faciles.<figcaption>Imbula et l'OM très faciles. (Icon Sport)</figcaption>
    COMPTE-RENDU
    </figure><aside><figure></figure>
    Par Axel Capron
     
    Publié le <time datetime="2014-09-14T22:53:00+02:00" pubdate="">14 septembre 2014 à 22h53</time>
    Mis à jour le <time datetime="2014-09-14T23:07:56+02:00">14 septembre 2014 à 23h07</time>
    </aside>

    Deux semaines après avoir étrillé Nice (4-0), l’Olympique de Marseille a confirmé son net regain de forme en allant battre largement Evian-Thonon-Gaillard (3-1) ce dimanche soir en clôture de la 5e journée de Ligue 1. Si en coulisses, le club est agité, sportivement, l’équipe de Marcelo Bielsa, qui monte sur le podium, est en bonne voie. Evian est bon dernier.

    De retour de vacances, Vincent Labrune était du voyage marseillais ce dimanche soir à Annecy, on ne sait pas s’il a eu l’occasion d’échanger avec Marcelo Bielsa, qui l’a copieusement éreinté par presse interposée ces derniers temps, il aura en tout cas constaté que son OM va beaucoup mieux qu’au mois d’août, enchaînant une troisième victoire de rang en Championnat, ce qui lui permet de grimper sur le podium pour la première fois de la saison (deuxième) et de s’affirmer comme le potentiel rival principal du PSG cette saison.

    Reste qu’il faudra attendre de voir l’OM confronté à plus forte adversité pour avoir confirmation de ces impressions car celle du soir a été d’une infinie faiblesse, Evian, après avoir vainement espéré en première période mais sans réellement pousser son rival dans ses derniers retranchements, ayant complètement baissé les bras après le repos, les joueurs de Pascal Dupraz multipliant les relances ou passes ratées, au point qu’on se demande comment va s’y prendre le coach haut-savoyard pour relancer une formation qui n’est pas bonne dernière pour rien (un point au compteur, 3 buts marqués pour 13 encaissés). Seule consolation: le but de l'honneur inscrit dans le temps additionnel par Nsikulu, qui venait pourtant de manquer une grosse occasion devant Mandanda.

    Gignac en 20 secondes

    La soirée catastrophe a d’ailleurs démarré beaucoup trop vite pour les locaux, cueillis à froid sur l’engagement, le temps pour l’ancien lofteur Fanni (titularisé en défense centrale) de lancer dans la profondeur Gignac, ce dernier prenant de vitesse le barbu et revenant Givet pour inscrire au jeune Leroy, première apparition en Ligue 1, le but le plus rapide de la saison (20 secondes !). Le plus dur était quasiment fait, l’OM s’est ensuite efforcé de jouer propre, de ne pas prendre de risques inutiles et de contenir les timides assauts adverses, avant de porter l’estocade juste avant le retour aux vestiaires grâce à un Imbula en nette amélioration, qui, après avoir récupéré un second ballon aux 25 mètres et éliminé deux adversaires d’un crochet, a trompé d’une puissante frappe Leroy avec l’aide involontaire du crâne de Mensah (0-2, 44e).

    Sans un arrêt du jeune portier local sur une reprise d’Ayew (49e), les choses auraient été définitivement pliées d’entrée de seconde période sur un mouvement d’école, les Olympiens auront finalement attendu un quart d’heure de plus pour se mettre à l’abri, grâce à Thauvin, parfaitement décalé par Payet, dont la frappe en force ne laissera que peu de chances au pauvre portier adverse (0-3, 63e). Et comme la seule véritable occasion de l’ETG ne sera pas cadrée par Nsikulu, seul devant Mandanda (82e), Marseille a cru boucler son match par un troisième match de rang sans prendre de but, ce qui n'arrivera finalement pas, le même Nsikulu, oublié par l'ancien joueur d'Evian Dja Djédjé, trompant le portier phocéen d'une tête imparable. Sans doute de quoi légèrement agacer le perfectionniste Marcelo Bielsa, imperturbable au coup de sifflet final sur sa glacière...


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :