• La BCE a lancé une offensive inédite de plus de 1100 milliards d'euros

    22.01.2015 18:32  lien

     
    La Banque centrale européenne a annoncé jeudi le rachat de 60 milliards d'euros de dettes par mois jusqu'en septembre 2016 pour relancer la croissance. Une décision qui n'a pas ébranlé le franc suisse.

    Le cours du franc suisse stable

    Avec cette mesure très attendue, la BCE espère relancer l'économie européenne mais pourrait renforcer encore davantage le franc suisse. Ce dernier se maintenait toutefois à 0,9963 franc pour un euro à la clôture des marchés à 17h30.

    Pendant l'annonce de Mario Draghi, la bourse suisse et le cours du franc suisse sont restés plutôt stables.

    Immédiatement après les propos de Mario Draghi, vers 14h43, le recul de l'indice des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) est passé de -1,20% à -0,71%. L'indice SMI a ensuite fortement rechuté, jusqu'à -1,81%.

    La Bourse suisse a ensuite clos pratiquement à l'équilibre, avec un recul de 0,1%.

    Déception côté allemand

    L'eurodéputée allemande Ingeborg Graessle (CDU) a pour sa part qualifié la décision de la BCE de "néfaste", dans l'émission Forum sur la RTS.

    Le vrai problème, a-t-elle indiqué, "c’est le manque de décision et le manque de courage des leaders politiques des Etats membres qui n’ont rien fait."

    "Je crois qu'il faut maintenant faire très attention, c’est une expropriation des épargnants. Les épargnants allemands vont voir cela d’un mauvais oeil. Cette décision va renforcer les courants politiques eurosceptiques", a encore indiqué Ingeborg Graessle.

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :