• La bretelle du rond-point de l'Europe enfin ouverte

     

    Prades

    La bretelle du rond-point de l'Europe enfin ouverte

     Le coupage de ruban par le maire de Prades et le préfet Delage, face à la bretelle inaugurée vendredi dernier au rond-point de l\'Europe.

    Le coupage de ruban par le maire de Prades et le préfet Delage, face à la bretelle inaugurée vendredi dernier au rond-point de l'Europe.

    Un grand parlementaire, défenseur s'il en est de la cause des personnes handicapées, quitte ses fonctions ce soir après avoir été toute sa vie au service des autres en général et de l'Etat en particulier : nous le saluons tous avec respect et admiration" c'est par ses mots empreints d'émotion et de gravité que Jean Castex, vendredi dernier, devant un parterre d'officiels qui comptait - entre autres personnalités dans ses rangs - le préfet Jean-François Delage et la sous-préfète Alice Coste, a rendu "hommage" au sénateur Paul Blanc. La scène se passait au Casal Sant Marti, à quelques mètres de la bretelle du rond-point de l'Europe dont c'était ce jour-là l'inauguration officielle.

    Budget de 104 000 euros

    Une journée plutôt remplie dans l'agenda du maire de Prades qui venait de se rendre un peu plus tôt dans la matinée au forum des métiers et formations, à la plaine Saint-Martin.   A propos de la réalisation de cette bretelle destinée à désengorger la circulation intense à cet endroit Jean Castex soulignait : "c'est une affaire qui a coûté 104 000 euros, à 80 % financée par les services de l'État (*) Ce n'est pas un aménagement qui va bouleverser le paysage pradéen, mais qui est destiné à améliorer non seulement la fluidité de cette zone, régulièrement très chargée avec l'accès au collège et au plan d'eau mais aussi et je dirais surtout la qualité de la vie quotidienne des gens. D'autre part, plusieurs entreprises catalanes ont participé à cette réalisation".  

    Réhabilitation de la RN 116

    Prenant à son tour la parole, Jean-François Delage a évoqué la liste de tous les chantiers entrepris ou à venir, financés par l'Etat, et concernant cette "route de la montagne", si fréquentée en toutes saisons.

    "23 millions d'euros ont été dépensés depuis 2008 pour la réhabilitation de la RN 116 a-t-il précisé, ajoutant "ont déjà été effectués le traitement des aléas rocheux (grillage anti-chutes de pierres : 10 millions investis) ; la création de 12 aires de chaînage, de panneaux info usagers avec des messages permanents (2,5 millions d'euros) la réfection et l'entretien de la chaussée (12,5 millions). Je ne reviendrai pas sur l'épisode délicat de Joncet au sujet duquel des études techniques sont en cours. Quant à la section Vinça-Prades le processus de sa mise en place sera accéléré d'ici fin 2011. En juin 2012, le dossier technique sera terminé".

    Dont acte.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :