• La gauche ne pourra pas se contenter de rafistolages

    La gauche ne pourra pas se contenter de rafistolages

    Paul Quinio

     

    <time>Publié le </time>30-03-2015à 20h16    lien

    Pour renouer avec l'électorat populaire séduit par le FN, les jeux d'appareils ne suffiront pas. La gauche a besoin d'un discours, d'un récit même, à la fois juste, cohérent et mobilisateur.

    François Hollande, Manuel Valls et Michel Sapin. (Michel Euler/AP/SIPA)François Hollande, Manuel Valls et Michel Sapin. (Michel Euler/AP/SIPA)

    <aside> </aside><aside id="js-article-inside-art"><section><header>

     

    </header></section></aside><aside id="js-article-inside-art"><section>À lire aussi< >Départementales : revivez les événements de la journée, minute par minuteTous les résultats du second tour des départementalesDépartementales : et si la Lozère ne basculait pas à gauche ?François Hollandeargumentera sans doute que sur tous ces sujets, depuis 2012, des impulsions ont été données, des inflexions enclenchées, des décisions prises. C'est sans doute vrai ici ou là. Mais les départementales prouvent la nécessité d'un discours, d'un récit même, à la fois juste, cohérent et mobilisateur, capable de ramener les électeurs perdus vers la politique. C'est le meilleur moyen qu'ils reviennent ensuite vers la gauche.

     

    Paul Quinio

     

    </section></aside>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :