• La Grèce est proche d'un accord avec ses bailleurs de fonds

    La Grèce est proche d'un accord avec ses bailleurs de fonds

    LEMONDE.FR avec AFP, Reuters | 19.09.11 | 23h02   •  Mis à jour le 19.09.11 | 23h16

    Le ministre des finances grec, Evangélos Vénizélos, à Athènes, le 12 juillet.

    Le ministre des finances grec, Evangélos Vénizélos, à Athènes, le 12 juillet.AFP/LOUISA GOULIAMAKI

    La Grèce espère conclure mardi un accord avec ses bailleurs de fonds internationaux, de façon à pouvoir percevoir une nouvelle tranche d'aide de huit milliards d'euros, a confié lundi 19 septembre à l'agence Reuters un haut fonctionnaire aux finances grec. Il a estimé que le climat lors de la première téléconférence organisée entre le ministre des finances grec Evangélos Vénizélos et les trois chefs de la "troïka" des créanciers du pays (Union européenne, Fonds monétaire international et Banque centrale européenne) "était meilleur que prévu".

    "Nous sommes proches d'un accord et nous espérons conclure demain. Le gouvernement fera une annonce fort probablement mercredi , à l'issue du conseil des ministres. Nous poursuivrons la discussion demain", a-t-il ajouté.

     

    Ce redémarrage des discussions de haut niveau entre la Grèce et ses créanciers fait suite au départ d'Athènes, le 2 septembre, des chefs de mission de la troïka chargés de contrôler les comptes du pays. Ils avaient suspendu leur audit, mécontents du manque d'avancées du plan de réduction du déficit budgétaire et de la dette du pays. De leur verdict dépend le versement en octobre – vital pour la Grèce – d'une tranche de 8 milliards d'euros venant du prêt consenti par la zone euro et le FMI.

    Dans la journée, le ministre des finances grec s'est engagé à corriger les "retards" du pays dans l'application du programme d'économie budgétaire prévu et à accélérer les réformes qu'Athènes a promis de réaliser en échange de son sauvetage de la faillite par la zone euro et le Fonds monétaire international en 2010.

    "DISCUSSION PRODUCTIVE ET SUBSTANTIELLE"

    Cette première téléconférence, qualifiée de "productive et substantielle" par le ministère des finances grec, reprendra mardi soir. "Demain matin, les équipes d'experts techniques qui se trouvent déjà à Athènes examineront plus en détail certaines données, et la téléconférence sera répétée demain à la même heure", précise un communiqué.

    Lors de ce rendez-vous téléphonique, qui a commencé à 16 h 22 GMT, le côté grec étant représenté par M. Vénizélos, le président du comité des conseillers économiques Georges Zanias et le secrétaire général du ministère des finances, Elias Plaskovitis. La troïka des créanciers est représentée par les trois chefs de mission des créanciers du pays qui ont débloqué un prêt de 110 milliards d'euros à la Grèce en mai 2010.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :