• La justice européenne valide la condamnation à la perpétuité incompressible du meurtrier "Pierrot le

    La justice européenne valide la condamnation à la perpétuité incompressible du meurtrier "Pierrot le fou"

    La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) autorise ainsi la peine la plus lourde du Code pénal français.

    <figure id="image_861267">Le criminel multirécidiviste Pierre Bodein, le 9 septembre 2008, au tribunal de grande instance de Colmar (Haut-Rhin).<figcaption>Le criminel multirécidiviste Pierre Bodein, le 9 septembre 2008, au tribunal de grande instance de Colmar (Haut-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)</figcaption></figure><section class="byline clearfix">

    Par

    Mis à jour le <time datetime="2014-11-13T10:40:00+01:00" itemprop="dateModified">13/11/2014 | 10:40</time> , publié le <time datetime="2014-11-13T10:15:42+01:00" itemprop="datePublished">13/11/2014 | 10:15</time>

    </section><section class="share">
    </section>

    La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a validé, jeudi 13 novembre, la condamnation à la réclusion à perpétuité incompressible du tueur Pierre Bodein. Le criminel multirécidiviste, surnommé "Pierrot le fou", contestait cette sentence, estimant qu'elle violait la Convention européenne des droits de l'homme, qui interdit les "traitements inhumains ou dégradants".

    La réclusion criminelle à perpétuité réelle, ou incompressible, qui exclut tout aménagement de peine avant une période de trente ans, ne constitue pas un traitement inhumain et dégradant, estime donc la Cour européenne des droits de l'homme. La juridiction du Conseil de l'Europe a donc débouté Pierre Bodein, qui contestait sa condamnation pour les viols et meurtres de deux jeunes filles et d'une jeune femme, en Alsace.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :