• Le Barça lâche du lest

    Football - Liga

    07/01/2012 - 21:44 - Mis à jour le 08/01/2012 - 23:53

    Le Barça lâche du lest

    Le FC Barcelone a concédé le match nul (1-1) sur la pelouse de l'Espanyol dans le derby de la capitale catalane. Les Blaugrana, qui menaient au score jusqu'à la 86e minute, pointent maintenant à cinq points du Real Madrid. Valence, mené 2-0, a arraché le nul à Villarreal (2-2).

    Trahi par les siens. Le Barça a subi un gros coup d'arrêt dans la course au titre en concédant le match nul sur la pelouse de ses voisins catalans de l'Espanyol. Visiblement, les hommes de Mauricio Pochettino avaient bien préparé leur coup : pressing haut, ardeur dans les duels, il n'en fallait pas plus, mais pas moins non plus, pour emberlificoter des Blaugrana qui ont semblé étrangement lourds après ces fêtes de fin d'année. Au final, le partage des points n'est absolument pas immérité pour les Blanc et Bleu, auteurs d'un match parfaitement maîtrisé sur le plan tactique. Parfois suffisante, l'équipe de Guardiola va regretter longtemps de n'avoir pas su se mettre à l'abri après l'ouverture du score rapide signée Fabregas (16e).

    Reprenant parfaitement un centre de Dani Alves, l'ancien Gunner profitait de la seule erreur de placement de la défense de l'Espanyol pour marquer, de la tête, son neuvième but de la saison. Les Blaugrana, que cette ouverture du score aurait dû libérer, ne parvenaient cependant pas à retrouver leur fluidité caractéristique et restaient à la merci d'un contre du voisin. Tout l'Estadio Cornella El Prat la sentait venir, cette égalisation intervenait finalement à cinq minutes de la fin par la grâce d'un coup de tête à bout portant d'Alvaro Vazquez qui avait parfaitement suivi une déviation du Français Bifouma. Certes, le Barça aurait pu arracher la décision dans les arrêts de jeu avec cette frappe de Piqué qui butait sur l'arrête de la cage adverse puis cette reprise de Pedro détournée de la main par un défenseur de l'Espanyol mais cela aurait été dur pour l'"autre" club catalan.

    Xavi et Messi sous l'éteignoir

    Guardiola avait prévenu qu'une victoire sur le terrain de l'Espanyol était impérative dans la course au titre. Pour une fois, le coach catalan n'a pas été entendu. Et ce match de confirmer ce que tout le monde sait déjà depuis bien longtemps : en dépit de ses brillantes individualités à tous les postes et de son organisation de jeu aussi rôdée qu'efficace, le Barça n'est pas le même quand ses deux pièces maîtresses, Xavi et Messi, ne sont pas dans un grand jour. A quelques heures de l'attribution du Ballon d'Or, où ils sont tous les deux en lice pour le trophée, Messi étant largement pressenti pour le rafler, cette contre-performance fait tâche. Et va certainement quelque peu gâcher la fête...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :