• Le Barça surclasse Manchester City en 8es de finale

    <article itemscope="" itemtype="http://schema.org/Article" lang="fr">

    Foot

    Ligue des Champions 8es C1 :

    Le Barça surclasse Manchester City

    en 8es de finale

    Le <time datetime="2015-03-18T22:49+01:00" itemprop="datePublished">18/03/2015 à 22:49:00</time> | Mis à jour le <time datetime="2015-03-18T22:51+01:00" itemprop="dateModified">18/03/2015 à 22:51:53   lien </time>
     
    En éliminant Manchester City (2-1, 1-0), le Barça s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Sauvés deux fois par leurs poteaux et tout au long du match par Joe Hart, les Anglais ont cependant manqué un penalty par Agüero.
     
    Le Barça a logiquement sorti City. (Reuters)

    Le Barça a logiquement sorti City. (Reuters)

    Le match : 1-0

    Le score (1-0) ne reflète pas la physionomie du match mais il y a une classe d’écart entre le Barça et Manchester City. Un monde, même. Dépassés il y a trois semaines à l’Etihad, les Blues l’ont été encore plus dans l’immensité du Camp Nou. Leur défense a souffert, à l’image d’un Kompany méconnaissable. Seule maigre consolation : ils ont terminé le match à onze, pour la première fois en quatre duels face à l’équipe blaugrana. Mais on se demande encore comment Samir Nasri n’a pas pris un rouge pour ce coup de pied volontaire sur Neymar à la 36e…

    Le champion d’Angleterre en titre se dirige donc vers une saison sans aucun trophée (ce qui est arrivé à Barcelone en 2013-2014). Vu sa prestation, cela n’est pas étonnant. A part un gros cafouillage dans la défense espagnole (64e) et le penalty mal tiré et manqué d’Agüero à la 78e, il n’y a rien eu… En face, Iniesta a régalé pour son 535e match sous le maillot blaugrana. Mais c’est surtout Messi qui a brillé : auteurs de plusieurs petits ponts, d’orientations de jeu géniales, il a adressé une nouvelle passe décisive à Rakitic (31e). En 2015, l’Argentin a été décisif 31 fois (20 buts, 11 passes) en 18 rencontres. De quoi faire halluciner Pep Guardiola, présent dans les tribunes.  

    L'homme : Hart, coeur vaillant

    Excellent lors du match aller à Manchester, Joe Hart avait notamment sorti un penalty de Lionel Messi. Au Camp Nou, stade qui vivait le 100e match de Ligue des champions de son histoire, le gardien anglais a permis aux siens d’éviter la débâcle en sortant dix arrêts (record de la saison en C1). Il a encore dégoûté la star argentine en repoussant quatre de ses tentatives (11e, 48e, 66e, 88e). Sa dernière parade, alors qu’il était au sol quelques instants avant suite à un crochet de Neymar, a été exceptionnelle.

    Le fait : Deux poteaux pour le Barça

    Ultra-dominateur (20 tirs à 7), le Barça aurait pu gagner plus largement s’il avait eu de la réussite offensive. Dès la 6e, une énorme bourde de Kompany a profité à Neymar mais le tir du Brésilien a échoué sur le poteau. Trouvé par l’ancien joueur de Santos à la 44e, Luis Suarez a effectué une petite frappe lobée de l’extérieur du droit mais le ballon a été accompagné sur le montant par un Demichelis pas très serein.

    La stat : 19 quarts à... 0 !

    Club légendaire, le Barça va disputer le 19e quart de finale de C1 de son histoire. Cela fait d’ailleurs sept saisons de suite que le club catalan faire partie du Top 8 européen. De son côté, Manchester City n’a jamais dépassé le stade des huitièmes de finale alors qu’il a investi 1,4 milliard d’euros en transferts depuis 2008. La différence d’expérience est immense.

     
    </article>

    INFOS

    Manchester City (ANG)
    Joe Hart

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :