• Le Barça tombe sur un mur

    Le Barça tombe sur un mur

    Par Flavien Chailleux, 22-10-2011

    imprimante

    <section id="toolbar">

    </section> <figure>
    Barcelone-FC Séville
    <figcaption>

    Le Barça a constamment buté sur la défense de Séville - Panoramic

    </figcaption> </figure> <section class="texte_1" id="corps">

    Face à un FC Séville très replié, Barcelone n’est pas parvenu à s’imposer malgré une large domination (0-0). Les Catalans laissent ainsi le Real Madrid, vainqueur plus tôt à Malaga (0-4), prendre provisoirement la première place.

    Barcelone-FC Séville 0-0

    C’est un petit séisme en Liga. Après avoir infligé des raclées au FC Séville au Camp Nou ces trois dernières saisons en championnat, le FC Barcelone n’a pas réussi à trouver le fond des filets d’un Javi Varas en état de grâce (0-0). Bien que privée de Spahic (suspendu), l’arrière garde andalouse tenait efficacement face aux assauts répétés des Barcelonais. Ces derniers œuvraient pourtant dans le camp adverse mais balbutiaient au moment de distiller l’ultime passe. Ce qui ne les empêchait toutefois pas de solliciter Javi Varas, vigilant face à Iniesta (7e, 9e). Hormis une erreur d’Abidal toute proche de profiter à Jesus Navas (12e) et une parade de Valdès face à ce même Navas (20e), le FC Séville ne montrait que peu d’ambitions offensives.

    Habitué aux défenses repliées, le Barça attendait alors son heure et faisait circuler le ballon, dans l’attente d’une défaillance adverse. Ce qui était tout près de se produire avant la pause mais Varas était encore là pour empêcher Villa (40e), puis Messi (45e) d’ouvrir la marque. La réussite ne quittait pas le portier andalou en deuxième période. Il repoussait une nouvelle tentative d’Iniesta (53e), tandis que des essais de Messi sur coup-franc (48e) et Adriano de loin flirtaient avec sa lucarne (58e). A court de solutions, le FC Barcelone filait droit vers le partage de points malgré ses 70% de possession. Finalement, dans le temps additionnel, Iniesta obtenait un penalty suite à un tacle irrégulier de Navarro. Une aubaine pour l’équipe catalane. Sauf que Messi voyait sa tentative repousser par l’excellent Javi Varas (90e+5). Les Andalous pouvaient tomber dans les bras de leur gardien, ce dernier a obtenu à lui seul le point du nul sur la pelouse de Barcelone. Un Barça qui laisse ainsi filer le Real Madrid provisoirement en tête de classement en attendant le déplacement de Levante dimanche soir à Villarreal.

    Le joueur du match
    Déjà excellent depuis la reprise de la Liga, Javi Varas a sans doute réalisé sa meilleure prestation de la saison en mettant en échec les assauts répétés de Messi, Villa, Iniesta et consorts. Une prestation de grande classe parachevée par son penalty arrêté en toute fin de match.

    On n’a pas aimé
    Mais que s’est-il passé dans la tête de Frédéric Kanouté ? Entré en deuxième période, l’attaquant n’a quasiment pas touché le ballon pour finalement se distinguer dans le temps additionnel. Pas dans le bon sens du terme. L’international malien s’en est allé gêner Messi en retirant le ballon du point de penalty avant le tir de l’Argentin puis en s’en prenant à Fabregas dans la foulée. Fort logiquement, son comportement antisportif lui a valu d’être exclu.

    Résultats de la 9e journée :
     Samedi
     Sporting Gijon-Grenade 2-0
     Santander-Espanyol 0-1
     Malaga-Real Madrid 0-4
     FC Barcelone-FC Séville 0-0

    Dimanche
     Betis Séville-Rayo Vallecano
     Real Sociedad-Getafe
     Atlético Madrid-Majorque
     Osasuna-Saragosse
     Valence-Athletic Bilbao
     Villarreal-Levante

    </section>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :