• Le Barça toujours trop fort

    Le Barça toujours trop fort

    Malgré une excellente entame de match, le Real Madrid s'incline de nouveau à domicile contre le Barça (1-3). Les Catalans reviennent à égalité de points avec leurs rivaux.
     
    Le Barça n'a laissé aucune chance au Real Madrid ce samedi.(REUT)
    Le Barça n'a laissé aucune chance au Real Madrid ce samedi.(REUT)

    Le regard vide, les épaules tombantes, la moue boudeuse. José Mourinho est sonné devant son banc de touche. Sonné de voir le Barça triompher une fois de plus de son Real Madrid (3-1). Un Real Madrid qu'il avait façonné pour contrer le Barça ce samedi non dans l'agressivité, comme ce fut le cas la saison passée, mais dans le jeu. Et de prendre la troupe à Guardiola sur son point fort : le pressing. Le plan de jeu de l'entraîneur portugais a d'abord été d'une efficacité redoutable. Après 21 secondes de jeu, les Madrilènes menaient grâce à Karim Benzema, qui est devenu le buteur le plus rapide de l'Histoire des Clasicos. Le Français a littéralement fusillé un Victor Valdés fautif sur le coup, puisque le gardien du Barça a raté sa relance, ce qui a profité à Di Maria puis Özil, à l'origine du but.

    Benzema fusille Valdès

    Ce coup de fusil a conforté les Madrilènes dans leur plan de jeu. Ils ont continué à presser comme des fous pour empêcher le Barça de développer son jeu. La mutation opérée par Karim Benzema, préféré à Gonzalo Higuain, est assez impressionnante. A l'image de Didier Drogba à Chelsea, le Français a été le premier au pressing et a eu suffisamment de jus pour proposer des solutions à ses partenaires. Après s'être joué de Piqué, il a d'ailleurs offert le but du 2-0 à Cristiano Ronaldo, mais le Portugais n'était pas dans un bon soir. Seul devant la surface, il a raté le cadre (25e), avant de gâcher une nouvelle occasion de la tête (65e), alors qu'il était tout seul dans la surface.

    Le réveil du Barça

    Entre ces deux occasions ratées par Ronaldo, le Barça s'est réveillé. Sans paniquer, il a repris le jeu à son compte, a continué de soigner ses relances pendant que les Madrilènes couraient dans le vide et a placé une première banderille sur une action superbe de Lionel Messi. Parti depuis le milieu du terrain, le double FIFA Ballon d'or a éliminé trois joueurs avant de servir Alexis Sanchez dans la profondeur (30e). Xavi a ensuite tenté sa chance (53e) et a vu sa frappe détournée par Marcelo dans le but de Casillas, pris à contre-pied.

    Encore plus cruel, le troisième but des Barcelonais est arrivé dans la minute suivant l'occasion ratée de Ronaldo. Messi a placé un contre terrible : il a servi Dani Alves sur le côté droit qui a déposé le ballon sur la tête de Fabregas (66e). C'en était trop pour le Real qui a alors retrouvé ses mauvaises habitudes et ses vilains tacles, pendant que le Barça confisquait le ballon. Ce qui donnait l'impression d'être revenu six mois en arrière. Avec un match de plus, Barcelone en profite pour prendre la première place (à la différence de buts particulière). Le Real aura l'occasion de la récupérer la semaine prochaine contre le FC Séville. Pendant ce temps, le Barça jouera le Mondial des clubs.

    Alexis DANJON


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :