• Le Britannique Chris Froome remporte son deuxième Tour de France

    Le Britannique Chris Froome remporte

    son deuxième Tour de France

    Le coureur cycliste avait déjà gagné le Tour de France en 2013.

     

     

    <figure id="image_1129457">

    Le Britannique Christopher Froome, le 26 juillet 2015 lors de la dernière étape de la 102e édition du Tour de France.

    <figcaption>

    Le Britannique Christopher Froome, le 26 juillet 2015 lors de la dernière étape de la 102e édition

    du Tour de France. (SEBASTIEN NOGIER / AFP)

    </figcaption></figure><section class="byline clearfix"> Par

    Mis à jour le <time datetime="2015-07-26T20:40:55+02:00" itemprop="dateModified">26/07/2015 | 20:40</time> , publié le <time datetime="2015-07-26T19:36:25+02:00" itemprop="datePublished">26/07/2015 | 19:36</time>

    </section><section class="share">
    </section>

     

     

    Le Britannique Chris Froome (Sky) a remporté le Tour de France 2015, dimanche 26 juillet, à l'issue de la dernière étape qui s'est achevée sur les Champs-Elysées à Paris. Il s'agit de la deuxième victoire de Chris Froome. Il a gagné le Tour de France en 2013, après avoir fini deuxième de la course en 2012.

    Chris Froome a franchi la ligne en arrière du peloton, côte à côte avec ses sept co-équipiers encore en course. Au classement général, il devance le Colombien Nairo Quintana, déjà deuxième en 2013 derrière le Britannique, et l'Espagnol Alejandro Valverde, pour la première fois sur le podium final. Le champion d'Italie Vincenzo Nibali, vainqueur sortant, s'est classé quatrième devant l'Espagnol Alberto Contador.

    Chris Froome ravit aussi le maillot à pois

    Chris Froome et Nairo Quintana se sont octroyé les deux autres maillots distinctifs, le blanc à pois rouges de meilleur grimpeur pour le Britannique, le blanc de meilleur jeune (25 ans et moins) pour le Colombien.

    Le maillot vert est resté la propriété du Slovaque Peter Sagan, qui le ramène chaque année à Paris depuis sa première participation en 2012.

    Assuré de gagner à 68,5 km de l'arrivée

    Chris Froome était assuré de gagner le Tour de France avant même la fin de la compétition, en raison de la neutralisation chronométrique des derniers kilomètres de la 21e et dernière étape. Mais il a dû rallier l'arrivée pour gagner officiellement.

    Annoncée officiellement par la direction de la course à cause de la chaussée glissante sur les Champs-Elysées, la neutralisation chronométrique est intervenue au premier passage sur la ligne, à 68,5 kilomètres de l'arrivée. Le Tour de France n'avait pas été confronté à cette situation depuis 2005.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :