• Le moment de grâce de Barack Obama...

    Le moment de grâce de Barack Obama

    Le Monde.fr avec AFP | <time datetime="2015-06-26T18:45:44+02:00" itemprop="datePublished">26.06.2015 à 18h45</time> • Mis à jour le <time datetime="2015-06-27T11:58:50+02:00" itemprop="dateModified">27.06.2015 à 11h58</time> | Par


    Barack Obama chante en hommage aux victimes de... par lemondefr

    Même ceux qui suivent Barack Obama depuis toujours ont eu les larmes aux yeux. D’autres se sont retrouvés à court de mots. La « grâce » : c’était le thème de l’éloge funèbre prononcé par le président américain vendredi 26 juin à Charleston, en mémoire de Clementa Pinckney, le pasteur assassiné avec huit fidèles alors qu’il avait ouvert la porte de son église à un jeune Blanc, confiant dans « la lumière de l’amour », comme l’a dit M. Obama.

    Personne ne se souvient d’avoir vu un président se hasarder à chanter dans une cérémonie officielle. Personne ne s’attendait à ce Barack Obama laisse tomber son texte à la fin de son intervention, et, après un long moment de silence, comme s’il rassemblait ses forces ou son inspiration, ne commence à entonner ce qui est un chant hautement symbolique dans les Eglises noires : « Amazing Grace », un texte de 1779 attribuée au clergyman anglais et esclavagiste repenti John Newton.

    Dans le grand hall de l’université de Charleston, les 5 000 participants massés dans les gradins n’ont pas compris tout de suite l’invitation à ce moment de communion. Derrière l’orateur, les religieux en soutane violette de la congrégation méthodiste ont souri, presque amusés, devant pareille audace. L’organiste a mis un moment à décider quelle contenance adopter face à cette entorse au protocole, et il lui a fallu un bon moment encore pour trouver la note juste. Mais Barack Obama ne s‘est pas contenté des premières mesures. Il a poursuivi, sa voix s’est élevée, généreuse, et l’assistance, debout, s’est laissé entraîner par la ferveur : « J’étais perdu mais je suis retrouvé. J’étais aveugle, maintenant je vois ».

    Lire : Etats-Unis : premier office religieux à Charleston dans l’église visée par la tuerie

    <figure class="illustration_haut " style="width: 534px">

     

    Barack Obama a prononcé l’éloge funèbre du pasteur Clementa Pickney, l’un des neuf morts de la fusillade du 17 juin à Charleston. <figcaption class="legende" data-caption="Barack Obama a prononcé l’éloge funèbre du pasteur Clementa Pickney, l’un des neuf morts de la fusillade du 17 juin à Charleston.">Barack Obama a prononcé l’éloge funèbre du pasteur Clementa Pickney, l’un des neuf morts de la fusillade du 17 juin à Charleston. BRIAN SNYDER / REUTERS</figcaption> </figure>

    « Oppression systémique »

    Ce n’était pas la première fois que Barack Obama console le pays à la suite d’une tuerie de masse. Après l’attentat contre la représentante Gabrielle Giffords à Tucson, dans l’Arizona, après le massacre de l’école de Sandy Hook, dans le Connecticut, le président s’était rendu sur les lieux pour conforter les familles et appeler à une réglementation renforcée des armes à feu — ce qu’il a fait cette fois encore en appelant le pays à ouvrir enfin les yeux sur « cette unique catastrophe que la violence par arme à feu inflige » aux Etats-Unis.

    Mais dans cette salle de sports convertie en église noire — « endroit où notre dignité en tant que peuple est inviolable », interrompu par les « amen » et « yes sir ! », qui ponctuent les messes dans les congrégations afro-américaines, il a surtout trouvé les accents d’un pasteur, celui de la nation. Et un pasteur noir. « Depuis trop longtemps, nous sommes restés aveugles à la manière dont les injustices du passé continuent à influencer le présent ».

    Lire aussi : La tuerie de Charleston ranime le débat sur le drapeau confédéré aux Etats-Unis

    Comme débarrassé de la réserve à laquelle il s’est astreint depuis son élection, Barack Obama a donné à la communauté noire les signes d’empathie qu’elle attend depuis longtemps. Il a évoqué « l’oppression systémique » des Afro-américains, les divisions qui remontent à l’esclavage, le « péché originel de notre nation ». Et le drapeau confédéré, qui commence seulement à être contesté dans les Etats du sud. « C’est vrai. Ce n’est pas un drapeau qui a causé ces meurtres, a-t-il dit. Mais il a toujours représenté plus que la fierté ancestrale » : un symbole de la « soumission raciale» . Faire disparaître ce drapeau, c’est se conformer à « la grâce de Dieu », a-t-il estimé.

    Barack Obama a conclu avec les répétitions qui marquent ses grands discours. Crescendo, il a décliné chacun des noms des neuf victimes, devant le cercueil du pasteur, couvert de roses rouges. « Clemanta Pinckney a trouvé cette grâce... Sharonda Singleton a trouvé cette grâce... Tywanza Sanders a trouvé cette grâce... ». «Que Dieu continue à accorder sa grâce aux Etats-Unis d’Amérique », a-t-il souhaité, en soulignant d’une pause le mot « Unis ».


  • Commentaires

    1
    cl
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 05:51

    replica christian louboutin heels you to be annoying and nice all in one.nly the rich can avail it. However, if you are a fashion freak and a dream lover of brands,Giuseppe Zanotti Wedge Sneakers but your pocket hermes jewelrydoes not permit the expense of materializing this desire, thenchristian louboutin spiked heelsis your ultimate destination. christian louboutin knockoffs designs in the world of footwear. Its classy design is sure to drive you mad about itchristian louboutin replica to make you yearn for it. TheChristian Louboutin be easily availed atChristian Louboutin Asteroid . This online store gives you a detailed description of different categories of these fake christian louboutinreplica shoes. The categories includGiuseppe Zanotti Sneakers. The silver lining is that replicas are building a hold in the market.Christian Louboutin Highness 160mm Aurora Colorful Pumps And all these are not because hermes replicaexorbitant rates are heavily cut-down FREY WILLEbut it is because of the level ofChristian Louboutin Isolde 20ans Specchio Laminato Black. The replicas are given theFREY WILLE online shop same design and specification like theGiuseppe Zanotti Boots. The replicas are produced with such finesse that it becomes difficult for any buyer tochristian louboutin glitter heelsthe real and the duplicate ones.christian louboutin heelsis one design at the christian louboutin storesthat everybody would like to flaunt with. And if you feel your feet goes well with an airy sandal then the christian louboutin studded pumps for you.shoes and evenGiuseppe Zanotti Sneakers this remarkable website to be amazed at essential information. It is informed that the reproductions are replicated of original items. They are created from the genuinereplica louboutin shoes. These replicas are made inchristian louboutin glitter pumps. Though duplicates, these footwears arereplica christian louboutin very excellent looking.true religion outlet storeYou will additionallyreplica louboutin pumps discover them leading in course. These shoes can easily please your needChristian Louboutin Dafsling Glittery Leather Slingback Platform. They have all the christian louboutin daffodil pumpsappearances and prestige of the original shoesreplica christian louboutin pumps but these duplicate shoes are much lessgiuseppe zanotti outlet costly compared to the genuine ones.Nicholas Kirkwood shoes display room. Go there and contrast them with the shoeschristian louboutin narcissus pumps. You willgiuseppe zanotti certainlytrue religion jeans outlet agree that Giuseppe Zanotti onlinethey give the most effective reproductions in both top quality and styles.true religion factory outlet Think about the giuseppe zanotti shoesfunction a phrase way of living protection is referred totrue religion outlet sale is that the true religion online outlet protection includes a limited daily life or a phrase.cheap true religion you would not views investing a couple ofGiuseppe Zanotti Sneakers outlet hundred dollars for shoes from this producer that might possibly be referred to as work of arts. High heels are connected with motions,giuseppe zanotti such as discretion,Buy Marlboro cigarettes online sexuality and sophistication and therefore they have actuallyGiuseppe Zanotti saleunarguably Get Termed As TrueBuy Marlboro cigarettes affectionate ofvalentino outlet dejected claret approach that makes you too appetitemarlboro cigarettesto be allotment of that absolute closemarlboro outlet amphitheater and pecking orderGiuseppe Zanotti Sneakers online. These boots are so actual admirable and out of Giuseppe Zanotti Bootsthe accustomed in the soft, bankrupt amber suede that alcove all the way up to your knees.Giuseppe Zanotti Sneakers The almond toe in the advancedvalentino shoes gives these boots the added brio and abundance too.valentino replica The hidden belvedere forth with the true religion outlet red soled heels makes this a winner. valentino outletYou charge not appetite to delay for winter intrue religion outlet online adjustment to be able to abrasion these shoes. These can be teamed up with a nice abounding barbarian skirt,true religion outlet online store a abbreviate brim or a pencil attenuatehttp://www.hermesjewelrys.cc.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :