• Le voisin de DSK au Sofitel, un «homme d'affaires français en vacances»

    Le voisin de DSK au Sofitel, un «homme d'affaires français en vacances»

    Par FABRICE ROUSSELOT De notre correspondant à New York

    La suite 2806 occupée par DSK le 15 mai 2011 à l'hôtel Sofitel à New York. (© AFP Jewel Samad)


    Qui était donc dans la chambre 2820, que Nafissatou Diallo a visitée trois fois avant de se rendre dans la suite 2806 de l'hôtel Sofitel, où se trouvait Dominique Strauss-Kahn?

    Selon une source proche de l'enquête contactée lundi par Libération, l'occupant de la chambre 2820, qui se trouve de l'autre coté des ascenseurs, était un «homme d'affaires français». Cette même source, qui a accepté de parler sous couvert de l'anonymat, n'a pas voulu donner l'identité de l'homme d'affaires mais a précisé que celui-ci avait déclaré aux enquêteurs «qu'il était quelques jours en vacances à New York».

    La question est plus que jamais d'actualité après l'enquête publiée ce week end dans la New York Review of Books par le journaliste d'investigation Edward Jay Epstein, qui relance la thèse du complot contre l'homme politique français en assurant notamment que l'un des téléphones portables de DSK avait été piraté et que deux des hommes en charge de la sécurité du Sofitel se sont congratulés après avoir interviewé la femme de chambre. Epstein s'interroge également sur l'identité  de l'occupant de la chambre 2820.

    La source contactée par Libération a toutefois refusé de préciser s'il pouvait y avoir un lien direct entre DSK et l'homme d'affaires en question. Les examens des clefs électroniques du Sofitel avaient permis de déterminer que Nafissatou Diallo s'était rendue à trois reprises dans la chambre 2820 avant de rejoindre la 2806.

    Lors de ses interrogatoires par la police, la femme de chambre avait indiqué avoir ouvert la porte de la 2820 à 10h30 pour nettoyer mais que le client était toujours présent. Elle a ensuite dit avoir essayé une seconde fois à 11 heures, et l'occupant lui aurait alors déclaré qu'il était sur le point de partir. Finalement, elle avait pu nettoyer la chambre à 11h30.

    Nafissatou Diallo était ensuite retournée dans la 2820 à 12 heures 26, après l'agression présumée, avant de rejoindre la 2806. Un élément qu'elle avait omis dans ses premières déclarations à la police, durant lesquelles elle avait affirmé être restée dans le couloir. Selon le Sofitel, le client de la chambre 2820 a quitté l'hôtel à 11h36.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :