• Les Bourses européennes en hausse, dopées par l'accord de Bruxelles

    Les Bourses européennes en hausse, dopées par l'accord de Bruxelles

    LEMONDE.FR avec AFP | 09.12.11 | 18h38

    Les Bourses européennes ont clôturé en forte hausse, vendredi 9 décembre, portées par l'accord intervenu au sommet européen sur un début de solution à la crise de la dette dans la zone euro.

    Paris a terminé en hausse de 2,48 % à 3 172,35 points. Francfort a gagné 1,91 %, Milan 3,37 % et l'indice des principales valeurs de la zone euro, l'EuroStoxx 50, 2,41 %. Seul Londres finit sur une hausse modeste (+0,83 %), le Royaume-Uni étant le seul pays de l'Union européenne à rejeter l'accord qui renforce l'intégration budgétaire et pérennise des mécanismes de solidarité financière.

    "On attendait le pire. On avait annoncé parfois la fin de la zone euro. Or, l'euro vivra lundi et peut-être plus longtemps que ça", observe Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez Global Equities. "La très bonne nouvelle c'est qu'ils ne veulent plus associer le secteur privé [à l'aide des pays en difficulté]. C'est ce qui a fait monter les Bourses", estime de son côté Rachid Medjaoui, directeur-adjoint de la gestion à La Banque postale Asset Management.

    ATTENTE DE PRÉCISIONS

    Vendredi, les investisseurs mettaient de côté le peu d'avancées dans la mise en place d'un pare-feu immédiat à la crise pour saluer avant tout la plus stricte discipline budgétaire qui sera désormais à l'œuvre en zone euro.

    Le dispositif de solidarité demande néanmoins à être précisé, selon Rachid Medjaoui : "Il faut que les investisseurs aient la certitude qu'en cas d'incendie, il ait suffisamment d'eau, c'est-à-dire de l'argent dans les coffres, pour pouvoir éteindre le feu."

    Le secteur bancaire français a bénéficié des avancées en Europe et des annonces du régulateur bancaire européen, qui a revu en baisse jeudi les besoins supplémentaires en fonds propres des banques françaises, à 7,3 milliards d'euros. BNP Paribas a pris 4,48 % à 32,51 euros, le Crédit agricole 4,13 % à 4,80 euros et la Société générale 2,38 % à 19,56 euros. Natixis a gagné 4,12 % à 2,17 euros.

    Economie de la zone euro

    José Manuel Barroso, à la tête de la Commission européenne, le 23 octobre 2011 à Bruxelles. Les faits Barroso relance le débat sur la gouvernance économique de la zone euro


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :