• Les djihadistes de l'EI abandonnent des quartiers de Kobané après des frappes

    Les djihadistes de l'EI abandonnent des quartiers de Kobané après des frappes

    08.10.2014 19:28     lien video

     lien 

     

     
    Après que la coalition a annoncé de nouvelles frappes mercredi sur Kobané, ville kurde à la frontière turco-syrienne, les djihadistes du groupe Etat islamique se sont retirés de certains quartiers.

    Les djihadistes du groupe État islamique (EI) qui veulent s'emparer de Kobané, ville kurde du nord de la Syrie frontalière de la Turquie, se sont retirés de certains quartiers en raison des frappes de la coalition conduite par les États-Unis, a affirmé mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

    Selon l'ONG, "les combattants de l'EI ont été contraints de se retirer de certains secteurs de l'est d'Aïn al-Arab (le nom arabe de Kobané) et de la périphérie sud-ouest".

    Certaines positions de l'EI maintenues

    Les djihadistes ont toutefois conservé certaines de leurs positions dans l'est de la ville et dans la périphérie sud.

    Ce retrait est survenu après que des positions de l'EI ont été touchées par les frappes de la coalition internationale, causant des victimes dans leurs rangs et endommageant au moins quatre de leurs véhicules, selon l'OSDH. L'armée américaine a déclaré avoir mené six raids entre mardi et mercredi.

    L'EI était entré à Kobané lundi soir après près de trois semaines de combats autour de la ville.

    agences/sbad

    VIOLENCES ENTRE KURDES ET ISLAMISTES EN ALLEMAGNE

    Des violences ont opposé dans la nuit de mardi à mercredi des membres des communautés kurde et yazidi à des militants islamistes, faisant au moins 23 blessés dans le nord de l'Allemagne, à Hambourg et Celle, a-t-on appris de source policière.

    A Hambourg, les affrontements ont suivi une manifestation organisée par la minorité kurde contre le "massacre" opéré par l'EI dans la ville syrienne de Kobané et qui s'est déroulée sans incident.

    Une partie des manifestants a ensuite rejoint une mosquée, où ils se sont opposés à des militants islamistes. Quelque 400 personnes ont finalement participé aux affrontements.
     
     

    <aside id="right" style="margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; outline: 0px; font-size: 12px; vertical-align: baseline; color: rgb(51, 51, 51); float: left; width: 384px; font-family: Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif; background: rgb(255, 255, 255);">

     
    </aside>


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :