• Les Dragons maîtres des lieux face à Castelford

    <header id="headline">

    Les Dragons maîtres des lieux face à Castelford

    Le 14 septembre à 6h00 par Bruno Onteniente | Mis à jour il y a 5 heures   lien 

    </header><section id="leftColumn" role="main"><article><figure>Pomeroy et les Dragons sont sur une belle dynamique de victoires avant d'attaquer les play-off.<figcaption>Pomeroy et les Dragons sont sur une belle dynamique de victoires avant d'attaquer les play-off. PHOTO/Michel Clementz</figcaption></figure>

    Les Dracs ont privé Castleford de la première place de la Super League en s'imposant (28-6).

    Ce 3e succès consécutif est porteur d'espoir avant d'affronter Leeds en play-off. Et de trois. Le 'Dragon nouveau' mis en bouteille par Laurent Frayssinous mi-août a déjà du corps. Médaillés lors des trois dernières représentations (Londres, Hull KR et maintenant Castleford), les Catalans ont confirmé leurs excellentes dispositions. Et il y a bien eu match samedi après-midi dans la folie d'un Gilbert-Brutus en fusion grâce à un public qui n'a enfin pas boudé son plaisir.

     

    Si cette rencontre n'avait aucune incidence au niveau du classement final pour les Dragons, l'âpreté des débats et l'engagement ont été terribles. Les deux formations étaient en mode play-off dans ce match au couteau que les Catalans ont abordé avec une sérénité retrouvée après les deux derniers succès. "C'est la performance défensive qui m'a intéressée le plus", a fièrement déclaré coach Frayssinous.

    Mais dans le jeu, les Dragons de Frayssinous ont fait se lever le stade par des réalisations aussi limpides que l'eau du Tibre . Cinq essais évocateurs du potentiel offensif de l'ensemble. Frayssinous en a profité pour rappeler et "répondre aux critiques émises sur notre jeu depuis le début de la saison, nous sommes la deuxième meilleure attaque de l'histoire des Dragons". 

    Mais tout ceci n'a été possible qu'après le besogneux travail fourni par Elima et Anderson, les deux 'gros' de l'équipe, qui ont montré le chemin mais surtout qui ont excellé dans l'affrontement et dans l'agressivité. Un ciment nécessaire à toute construction offensive. . Un gros bras de fer Castleford s'est fait étouffer au milieu."Usé par le bras de fer, ils ont tenu une grosse demi-heure avant de craquer", a reconnu Bosc.

    La puissance de Duport qui a tout bousculé sur son passage a ouvert le chemin de la victoire. Son 'ami public numéro 1', Morgan Escaré à hauteur a bonifié le déboulé physique pour ouvrir la marque. Escaré juste avant la pause et du même côté se porte au soutien de Millard pour un essai acrobatique justement accordé par l'arbitrage vidéo. Dès la reprise, les Tigres prennent même un coup derrière les oreilles. Pomeroy intercepte, Escaré au soutien glisse et passe par un tenu. Mais Williams qui a vu le décalage à l'extérieur joue très bien le coup et place Taia sur la trajectoire de l'essai (16-0). A ce moment du match, Castleford profite d'une faute des Dracs dans leurs vingt mètres pour marquer en coin par Dixon.

    Un essai anglais, le seul mais qui n'a en rien enrayé le dispositif ni le mental des 'sang et or'. "On s'est heurté à un groupe très physique", a déclaré Daryl Powell le coach des 'jaune et noir' en conférence de presse.

    Mais samedi les Dragons ont aussi retrouvé deux grands talonneurs. Henderson et Pélissier ont pesé dans le jeu et en défense : "Oui ils ont été importants dans le jeu, si on, a été bon, ils y sont pour beaucoup". Le talonneur écossais fraîchement revenu en jeu a très vite pris de vitesse le tour du tenu en pointant à droite des poteaux, imité Whitehead, assurément le meilleur deuxième ligne de toute la Super League rajoute lui aussi son nom à la fiche technique à l'heure de jeu. Contrairement à la saison passée, les Dragons ferment à Brutus le ban par un succès. Espérons que la suite connaîtra un autre dénouement.

    </article></section>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :