• Libye: La CPI dit avoir «un contact informel» avec Saïf al Islam Kadhafi

    Libye: La CPI dit avoir «un contact informel» avec Saïf al Islam Kadhafi

    1 commentaire

    Créé le 28/10/2011 à 22h41 -- Mis à jour le 28/10/2011 à 22h41
    <aside>Seïf Al-Islam, fils du défunt colonel Kadhafi, le 23 août 2011 à Tripoli

    Seïf Al-Islam, fils du défunt colonel Kadhafi, le 23 août 2011 à Tripoli Imed Lamloum afp.com

    </aside>

    La Cour pénale internationale (CPI) est en contact informel avec Saïf al Islam Kadhafi, 39 ans, recherché pour crimes contre l'humanité, a annoncé vendredi le procureur en chef de la juridiction internationale, Luis Moreno-Ocampo. Mais le magistrat a ajouté disposer d'informations selon lesquelles des mercenaires proposeraient de conduire le fils en fuite de Mouammar Kadhafi vers un pays africain non signataire du Traité de Rome, et ne reconnaissant donc pas la Cour pénale internationale.

    Réfugié au Niger?

    Saïf al Islam Kadhafi, successeur officieux de son père et «premier ministre de facto» de l'ancien régime, et l'ancien chef des services de renseignement libyen, Abdallah al Senoussi, auraient réussi à gagner le Niger, d'après un responsable des nouvelles autorités libyennes. Tous deux sont visés depuis juin par un mandat d'arrêt international de la CPI pour crimes contre l'humanité. Mouammar Kadhafi, tué la semaine dernière près de Syrte, faisait lui aussi l'objet de poursuites de la CPI.

    «Par le biais d'intermédiaires, nous avons un contact informel avec Saïf. Le bureau du procureur a clairement indiqué que s'il se livre à la CPI, il aura le droit d'être entendu par un tribunal, il reste présumé innocent jusqu'à preuve du contraire», souligne Luis Moreno-Ocampo dans un communiqué.

    Avec Reuters

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :