• Ligue 1 (7e journée) : Monaco renverse Montpellier et lui fait toucher le fond

     

    Ligue 1 (7e journée) :

    Monaco renverse Montpellier

    et lui fait toucher le fond

    Dans cet article
    Dernière mise à jour il y a 1 heure -

    LIGUE 1 - Monaco s'est imposé à Montpellier jeudi en clôture de la 7e journée (2-3). Le MHSC menait 2-0, grâce à Daniel Congré (26e) et un but de Guido Carrillo contre son camp (45e). Mais Fabio Coentrao (56e), Thomas Lemar (65e) et Fabinho (90e+4) ont permis à l'ASM d'arracher la victoire en seconde période. L'ASM raccroche le bon wagon, alors que Montpellier est la nouvelle lanterne rouge.

    Monaco revient de loin. Menés 2-0 à la mi-temps par une équipe montpelliéraine réaliste (buts de Congré et Carrillo contre son camp), les joueurs de Leonardo Jardim ont inversé la tendance en seconde période grâce à des réalisations de Coentrao, Lemar et un penalty de Fabinho dans les arrêts de jeu. Montpellier a pourtant eu plusieurs balles de 3-0 en début de seconde période. Le MHSC, qui n’a toujours pas gagné cette saison, est le nouvelle lanterne rouge de Ligue 1. L’ASM remonte à la 10e place.

    Montpellier a tenu son premier succès en L1 le temps d’une mi-temps. Devant à la pause, les hommes de Rolland Courbis, qui menaient 2-0 sur leur pelouse, ont fini par reculer avant de se faire rejoindre au score, en encaissant deux buts en l’espace de 10 minutes en deuxième période. Pourtant, et malgré une entame de match sans inspiration, Montpellier s’est appuyé sur la précision du pied gauche de Ryad Boudebouz sur coups de pied arrêtés pour faire le break. Congré de la tête sur corner (1-0, 26e), puis Guido Carrillo, auteur d’un but contre son camp (2-0, 45e), ont permis au MHSC de prendre les devants.

    Monaco a su trouver les ressources

    Puis, le vent du sud a soufflé, mais pas dans le sens des Montpelliérains. En lançant Bernardo Silva dans la bataille, Leonardo Jardim s’est évité bien des soucis. Le Portugais, très remuant, a secoué le cocotier. Après plusieurs occasions manquées par Bérigaud (46e), Boudebouz (48e) et Yatabaré (55e), Montpellier a fini par payer. Coentrao, d’une volée du gauche pleine de réussite (2-1, 56e), et Thomas Lemar, à la conclusion d’un service de Dirar (2-2, 65e), ont remis l’ASM sur les bons rails.

    Pour Montpellier, le scénario est cruel. Les Héraultais ont eu un nombre d’occasions conséquentes pour prendre le dessus (70e, 77e, 85e), mais ils ont laissé passer leur chance. Fabinho, lui, n’a pas tremblé en transformant un penalty, consécutif à une légère faute de Ligali sur Coentrao (2-3, 90e+4). Un coup de poignard dans les arrêts de jeu qui pourrait être fatal à Rolland Courbis.

    La joie de Fabio Coentrao lors de son but avec Monaco à Montpellier
    La joie de Fabio Coentrao lors de son but avec Monaco à Montpellier - AFP

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :