• Ligue 1 : le PSG prend la tête du championnat

    Ligue 1 : le PSG prend la tête du championnat

    Le Monde.fr avec AFP | <time datetime="2015-04-18T19:01:27+02:00" itemprop="datePublished">18.04.2015 à 19h01</time> • Mis à jour le <time datetime="2015-04-18T21:18:02+02:00" itemprop="dateModified">18.04.2015 à 21h18</time>

     
    <figure class="illustration_haut " style="width: 534px">

     

    L'attaquant du PSG, Edinson Cavani, auteur du 3e but contre Nice, lors de la 33e journée de Ligue 1, à Nice, samedi 18 avril. <figcaption class="legende" data-caption="L'attaquant du PSG, Edinson Cavani, auteur du 3e but contre Nice, lors de la 33e journée de Ligue 1, à Nice, samedi 18 avril.">L'attaquant du PSG, Edinson Cavani, auteur du 3e but contre Nice, lors de la 33e journée de Ligue 1, à Nice, samedi 18 avril. AFP/VALERY HACHE</figcaption> </figure>

    Le Paris-Saint-Germain reprend la tête du championnat, samedi 18 avril, en battant Nice (3-1) à l'Allianz Riviera. Avec encore un match en retard à disputer contre Metz, le PSG compte un point d'avance sur Lyon, qui doit recevoir Saint-Etienne dimanche. les Parisiens étaient très attendus pour cette 33e journée de Ligue 1 après sa déconvenue face au Barça en Ligue des champions, il y a à peine trois jours.

    Lire : Ligue des champions : le Barça fait chuter le PSG

    Très critiqué lors de ce match européen, Edinson Cavani s'est fait justice lui-même, en prenant Pouplin à contre-pied et en marquant à la 69e minute de jeu sur penalty. L'Uruguayen a ainsi fait le break en faveur du club parisien (3-1), après le deuxième but de Javier Pastore à la 63e minute.

    <figure class="illustration_haut " style="width: 534px">

     

    Javier Pastore, auteur d'un doublé pour le PSG, face au Niçois Jordan Amavi, lors de la 33e journée de Ligue 1, samedi 18 avril à Nice. <figcaption class="legende" data-caption="Javier Pastore, auteur d'un doublé pour le PSG, face au Niçois Jordan Amavi, lors de la 33e journée de Ligue 1, samedi 18 avril à Nice.">Javier Pastore, auteur d'un doublé pour le PSG, face au Niçois Jordan Amavi, lors de la 33e journée de Ligue 1, samedi 18 avril à Nice. REUTERS/ERIC GAILLARD</figcaption> </figure>

    Cette deuxième mi-temps parisienne tranche avec une première partie de jeu dominée par les Niçois. Même si Paris inscrivait le premier but par Pastore, à la 39e minute, un peu contre le jeu, Nice égalisait grâce à un but de Mathieu Bodmer dans les arrêts de jeu avant la pause.

    Sirigu du bout des gans

    Lors des premières 45 minutes, les Parisiens se sont ainsi montrés imprécis dans la transmission, pas toujours impliqués dans le pressing, et en difficulté dans l'entrejeu jusqu'au remplacement de Yohan Cabaye par le titulaire habituel Blaise Matuidi à l'heure de jeu. Mais réalistes, aussi, cadrant deux fois en première mi-temps pour marquer sur une passe lumineuse dans la profondeur de Lucas pour Pastore.

    En face, une fois le milieu parisien densifié, les Niçois n'ont plus fait illusion en seconde période. Même s'ils ont failli virer en tête quand Carlos Eduardo a sauté plus haut que David Luiz dans la surface : mais Sirigu a détourné la tête du brésilien sur son poteau du bout des gants (50e minute). Deux minutes plus tôt, Pouplin avait offert un sursis à son équipe en détournant une frappe puissante à bout portant de David Luiz, à la suite d'un corner de Lucas détourné de la tête par Serge Aurier (48e minute).

    <figure class="illustration_haut " style="width: 534px">

     

    Le Parisien Blaise Matuidi taclé par le Niçois Jordan Amavi, lors de la 33e journée de Ligue 1, à Nice, samedi 18 avril. <figcaption class="legende" data-caption="Le Parisien Blaise Matuidi taclé par le Niçois Jordan Amavi, lors de la 33e journée de Ligue 1, à Nice, samedi 18 avril.">Le Parisien Blaise Matuidi taclé par le Niçois Jordan Amavi, lors de la 33e journée de Ligue 1, à Nice, samedi 18 avril. AP/LIONEL CIRONNEAU</figcaption> </figure>

    « Prendre match après match »

    « Nous sommes contents du résultat. Il était important de réagir, a déclaré Blaise Matuidi en zone mixte. Tout n'a pas été parfait, mais nous avons livré une bonne seconde période après une première moyenne. C'était un déplacement compliqué car il venait très rapidement après notre défaite devant le Barça et ne précède le quart retour que de quelques jours. Ce rendez-vous niçois était un virage important dans la course au titre. Le titre sera entre PSG, Lyon et sans doute Monaco. Le match retour ? Ce sera évidemment très difficile, mais il faudra jouer à fond à Barcelone, sinon, inutile de prendre l'avion. »

    « C'était un déplacement difficile, a confirmé Serge Aurier, un match très important pour nous. Il ne fallait pas se rater et gagner quelle que soit la manière. Pour le triplé national ce sera difficile, on est attendu par toutes les équipes. Il faudra encore se montrer réaliste, parce qu'on joue des matchs d'hommes, mais pour nous c'est très important de prendre match après match. A titre personnel, je reviens de blessure, je me sens bien, et n'ai besoin que d'enchaîner les matchs pour tenir le rythme. »

    Voir : Ligue 1 : revivez Nice-PSG (1-3)


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :