• Ligue des champions, 8e de finale retour : Tevez et la Juve ont rapidement tué tout suspense

    Ligue des champions, 8e de finale retour : Tevez et la Juve ont rapidement tué tout suspense

    Dans cet article    lien
    Dernière mise à jour il y a 5 minutes -
     
    La Juventus Turin s'est nettement imposé à Dortmund (0-3) pour valider son succès du match aller et son billet pour les quarts de la Ligue des champions. Une ombre au tableau : Paul Pogba est sorti sur blessure.

    On promettait 90 minutes d'enfer à la Juventus au Signal Iduna Park après son court succès en Italie lors du match aller (2-1). Elle n'a finalement jamais tremblé pour valider son billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions à Dortmund (0-3), mercredi. Lancée très tôt sur les bons rails par Carlos Tevez (3e), mise à l'abri en seconde période par Alvaro Morata (70e) et encore Tevez (79e), la Vieille Dame peut seulement regretter la sortie sur blessure de Paul Pogba (26e). Mais sa présence en quarts pour la deuxième fois en trois ans (après 2013) conforte la longue reconquête de son lustre perdu sur la scène européenne.

    Tevez, deux buts et une passe décisive

    Le fameux "mur jaune" de l'ancien Westfallenstadion a bien rugi avec un tifo géant célébrant le seul titre de Dortmund en C1 conquis en 1997 contre... la Juve. Mais, sur le terrain, les hommes de Jürgen Klopp sont retombés dans leurs travers au pire moment. Auteurs d'une saison compliquée, ils se sont montrés beaucoup trop brouillons pour inquiéter des Turinois portés par Carlos Tevez. L'Apache a posé sa patte sur les trois buts bianconeri avec un doublé et une passe décisive. Son premier but, un boulet de canon des 20 mètres, a douché d'entrée les espoirs allemands (3e, 0-1). Le deuxième, sur un service de Pereyra à l'entrée de la surface, n'a fait que donner un peu plus de prestige à la victoire de la Juve (79e, 0-3).

     

    Car, entre-temps, l'autre homme forme à Turin, Alvaro Morata, était venu tuer le suspense en profitant d'un contre éclair et d'un caviar de l'Argentin – et du mauvais alignement de Blaszczykowski – pour faire le break (70e, 0-2) après deux échecs face à Weidenfeller (49e, 56e). Même si Pogba a dû sortir prématurément, touché à la cuisse (26e), c'en était trop pour un Borussia inexistant. Il a fallu attendre la 38e minute pour assister à son premier tir (une frappe d'Aubameyang non cadrée). Et Buffon a effectué son premier arrêt à la 63e sur une frappe sans grand danger de Kampl. Reste que la Juve a marqué les esprits. De retour en quarts, elle tentera d'effacer le souvenir de sa défaite face au Bayern en 2013 (2-0, 0-2). Histoire de montrer qu'elle est bien redevenue un grand d'Europe.

     

     

    d'Aubameyang non cadrée). Et Buffon a effectué son premier arrêt à la 63e sur une frappe sans

    Le tifo des supporters de Dortmund face à la Juventus
    Le tifo des supporters de Dortmund face à la Juventus - Panoramic

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :