• Ligue des champions, Nicosie-PSG : Cavani offre la victoire à Paris (0-1)

    Actualité > 

    PSG

     Fil RSS

    Ligue des champions, Nicosie-PSG :

    Cavani offre la victoire à Paris (0-1)

    lien

     Sébastien Nieto (avec Bertrand Métayer) | Publié le 21.10.2014, 17h43 | Mise à jour : 22h57

     

     
    Edinson Cavani a donné la victoire au PSG mardi soir face à l'Apoel Nicosie (0-1) dans le groupe F lors de la 3e journée de la Ligue des champions. 

    Edinson Cavani a donné la victoire au PSG mardi soir face à l'Apoel Nicosie (0-1) dans le groupe F lors de la 3e journée de la Ligue des champions.  | AFP/Patrick Baz

    <btn_noimpr></btn_noimpr><btn_noimpr></btn_noimpr>

    Paris a eu chaud, très chaud. Mais «l'essentiel reste les trois points», comme l'a confirmé Blaise Matuidi dès la fin du match. Grâce à un unique but d'Edinson Cavani, le Paris Saint-Germain l'a emporté mardi soir à Nicosie (Chypre) face à l'Apoel (1-0). Les hommes de Laurent Blancrestent donc en tête du groupe F après cette 3e journée de Ligue des champions avec 7 points.
     

    Ils devancent le FC Barcelone, 6 points, qui a également gagné son match du soir face à l'Ajax Amsterdam au Camp Nou (3-1). Dans 15 jours, les deux matchs s'inverseront : le PSG recevra l'Apoel Nicosie au Parc des Princes et l'Ajax accueillera le Barça aux Pays-Bas. 

    La rencontre a été très difficile à gérer pour le PSG. Après avoir globalement dominé les débats en première période (62% de possession, 7 tirs à 4), le club de la capitale a beaucoup plus souffert en seconde période. Les Chypriotes ont même eu les meilleures occasions avant que Cavani ne trouve (enfin) la faille. 

    >>>Revivez la rencontre minute par minute (0-1)

    Nasser al-Khelaïfi : «Très heureux des trois points». «Nous n'avons jamais joué cette saison avec nos meilleurs joueurs. Ce n'est pas une excuse mais la confiance n'est pas encore là. Cavani était blessé hier mais aujourd'hui il est l'un des meilleurs attaquants du monde. Je suis confiant dans mon équipe. Nous avons un match important samedi prochain. Demain, Zlatan Ibrahimovic passera un examen, nous aurons des nouvelles», a expliqué le président du PSG Nasser al-Khelaïfi au micro de Canal +. 

    C'EST TERMINE AU GSP STADIUM DE NICOSIE SUR CETTE VICTOIRE DU PARIS SAINT-GERMAIN. Edinson Cavani a sauvé les Parisiens et Laurent Blanc d'un 8e match nul cette saison. Le PSG a bien failli passé à côté de son match : les Chypriotes de l'Apoel Nicosie ont eu nombre d'occasions. 




    92e. Attention à ne pas craquer. Le PSG se rapproche d'une deuxième victoire consécutive cette saison (une première !). Attention à ne pas répéter les erreurs commises face à Monaco où à l'Ajax Amsterdam... 

    90e. Paris défend bien son avantage. La victoire a mis du temps à se dessiner mais grâce à un but de Cavani, le PSG s'en sort pour l'instant face à l'Apoel Nicosie. 

    VINE. Le but de Cavani. 


    87e. OUVERTURE DU SCORE DE CAVANI. L'attaquant uruguayen Edinson Cavani sauve le PSG d'une belle déconvenue à Chypre. Esseulé dans la surface après une passe de Bahebeck, Cavani s'arrache et ouvre la marque à Nicosie. 




    83e. Djebbour sème le trouble. Entré en jeu il y a quelques minutes, Djebbour, l'ancien de l'AJ Auxerre, a bien failli jouer un mauvais tour au Paris Saint-Germain. Le PSG tremble. 

    22h27. Une soirée de folie en Ligue des champions. Il y a des buts, beaucoup de buts, partout ce soir en Ligue des champions. Le Shakhtior Donetsk explose le Bate Borisov (7-0), tout comme le Bayern Munich écrase l'AS Rome (7-1). Chelsea en passe cinq à Maribor (5-0) alors que Schalke 04 et le Sporting Lisbonne se neutralisent dans un match de folie (3-3). Porto domine l'Athletic Bilbao (2-1). En fin d'après-midi, Manchester City avait ramené le nul du CSKA Moscou (2-2). 

    A noter que, dans la victoire de Donestk face à Borisov, le Brésilien Luiz Adriano a inscrit un quintuplé. Il n'est que le deuxième joueur de l'histoire de la compétition à réaliser une telle performance après Lionel Messi en mars 2012 avec le Barça face à Leverkusen. 

    79e. Peu de temps pour Paris. Si le PSG ne veut pas laisser la première place du groupe au Barça, il devra marquer dans les prochaines minutes à Nicosie. 

    22h20. Le Barça gère dans l'autre match du groupe F. Opposé à l'Ajax Amsterdam au Camp Nou, le FC Barcelone gère tranquillement son avance (2-0). Preuve en est : Lionel Messi a été remplacé par son coach Luis Enrique. Sans doute pense-t-il à d'autres échéances plus importantes. Samedi, le Barça ira à Madrid pour le Clasico face au Real. 

    73e. Les deux nouveaux se montrent. . Bahebeck transmet à Cabaye devant la surface chypriote. L'ancien lillois tente sa chance des 20 mètres mais la frappe est trop écrasée. 

    70e. Cabaye pour Pastore. Buteur au Stade de France contre le RC Lens vendredi dernier, Yohan Cabaye entre en jeu à la place de Javier Pastore, peu en jambes ce soir. Jean-Christophe Bahebeck remplace lui Marco Verratti. 

    68e. Enfin un tir pour Paris. Lucas, dans un joli numéro, arrive à créer le danger et envoie une belle frappe au ras du poteau de la cage de l'Apoel Nicosie. Le PSG commence à avancer. 

    65e. ENCORE DAVID LUIZ. Laurent Blanc va pouvoir embrasser son défenseur brésilien à la fin de la rencontre. Les joueurs de l'Apoel ont une nouvelle fois réussi à pénétrer la surface parisienne. Sirigu, lobé, a été sauvé par David Luiz, bien présent derrière lui. 

    63e. Le PSG souffre. Les hommes de Laurent Blanc auraient besoin d'un nouveau souffle dans cette rencontre. Ils n'arrivent toujours pas à mettre en danger Pardo, le gardien de l'Apoel Nicosie. 

    57e. DAVID LUIZ EN SAUVEUR. Enorme occasion pour les joueurs de l'Apoel Nicosie. Sirigu était battu mais le gardien parisien a pu compter sur David Luiz, qui a stoppé le ballon de la tête sur sa ligne de but. 

    VINE. Le sauvetage de David Luiz.


    22h03. Le retour de Zlatan Ibrahimovic est attendu. Quoi qu'il advienne du score de la rencontre du soir, les supporteurs parisiens, tout comme Laurent Blanc, souhaitent le retour de Zlatan Ibrahimovic dans l'effectif parisien. Notre journaliste présent à Nicosie nous informe que le géant Suédois sera demain dans son pays natal pour faire le point sur sa blessure. 




    54e. Paris change de rythme. Le PSG semble être revenu avec de meilleures intentions en seconde période. Le ballon ne quitte plus les pieds des Parisiens et le jeu s'accélère légèrement. 

    50e. Thiago Silva, le capitaine est de retour. Juste avant la reprise, Thiago Silva, en bon capitaine, a rassemblé ses troupes pour donner les dernières consignes. 



    46e. Cavani présent d'entrée. Une minute de jeu en seconde période et une première occasion pour le PSG et Edinson Cavani. De la tête, il oblige le gardien chypriote à une belle parade. Le corner ne donne rien. 

    21h53. C'EST REPARTI A NICOSIE (0-0). 

    21h45. Le PSG domine... dans les chiffres. Avec 62% de possession de balle et 7 tirs à 4, le PSG est devant dans les chiffres. Le réalisme va devoir faire son apparition désormais. 




    21h35. C'EST LA PAUSE A NICOSIE (0-0). Ni le PSG, ni l'Apoel n'ont trouvé la faille dans cette première période, marquée par un rythme de jeu assez lent. Sur les 8 rencontres de la soirée en Ligue des champions, celle entre Nicosie et Paris est la seule sans but. A noter les cartons à la mi-temps du Chakhtior Donetsk face au Bate Borisov (6-0) ou du Bayern contre l'AS Rome (5-0). 

    43e. L'Apoel a les meilleures occasions. Profitant des largesses de la défense parisienne, les joueurs de l'Apoel Nicosie se déploient rapidement vers la cage de Sirigu. Paris doit réagir !

    41e. Premier changement pour Nicosie. Blessé, Antoniadis laisse sa place à un footballeur bien connu des pelouses européennes : John Arne Riise. Le Norvégien, arrière latéral gauche, a remporté la Ligue des champions avec Liverpool en 2005. 

    39e. Paris ronronne (encore). Le PSG semble retomber dans ses travers de début de saison. Les hommes de Blanc n'imposent pas un rythme fou à leurs adversaires chypriotes. Ces derniers gèrent tranquillement les attaques parisiennes. Javier Pastore avait pourtant prévenu avant la rencontre : «On essaiera de reproduire ce qu'on a réalisé contre Barcelone». C'est loin d'être le cas pour le moment. 

    33e. La rencontre manque clairement de rythme. L'Apoel et le PSG se neutralisent toujours à Nicosie (0-0). Les 22 acteurs ne proposent que très peu de spectacle depuis le début du match. Dans les principales autres rencontres, le Bayern Munich en a déjà passé quatre à l'AS Rome en Italie (0-4), Chelsea écrase Maribor (3-0) et le Barça domine l'Ajax (2-0). 

    27e. Cavani manque une première opportunité. Après un centre en retrait, Edinson Cavani, gêné au premier poteau, tente une frappe mais manque son geste et l'action termine en 6 mètres pour le gardien chypriote. Paris n'y arrive pas. 

    25e. Crampons dans le dos pour Van Der Wiel. Sur son aile droite, Van Der Wiel s'en va provoquer la défense chypriote mais subi un pied haut de la part d'un adversaire au niveau du dos. Le Néerlandais reste au sol quelques instants avant de se relever. L'arbitre n'avait rien signalé. 

    21h09. Le Barça double la mise. Au Camp Nou face à l'Ajax Amsterdam, Lionel Messi a inscrit le deuxième but du Barça (2-0). Les Espagnols sont en tête du groupe avec six points, devant le PSG avec quatre points. Si les scores en restaient là, bien entendu. 

    21e. Pastore tente sa chance de loin. Après une longue séquence de jeu, Javier Pastore tente sa chance des 25 mètres mais la frappe est finalement sans danger pour l'Apoel Nicosie. 

    17e. Thiago Silva se fait une frayeur. Le défenseur international brésilien du PSG, de retour ce soir dans le onze titulaire pour la première fois depuis 2 mois et demi, a manqué un contrôle sur une passe en retrait de David Luiz. Son erreur est sans conséquence. 

    15e. La possession pour Paris. Le PSG a le pied sur le ballon depuis le début de la rencontre avec 60% de possession. 




    12e. Pas d'occasion pour Paris. Malgré un deuxième corner obtenu, le PSG ne s'est toujours pas créé d'occasion franche dans cette rencontre. C'est très équilibré pour le moment. 

    20h57. Le Barça ouvre le score. Dans l'autre rencontre du groupe F, le FC Barcelone a ouvert la marque face à l'Ajax Amsterdam (1-0) grâce à un très joli but du Brésilien Neymar. 

    10e. Paris peut enchaîner pour la première fois de la saison. Si le PSG l'emporte ce soir à Nicosie, il enchaînera deux victoires de suite pour la première fois de la saison. 




    6e. Nicosie est bien en place. Nouvelle contre-attaque des joueurs de l'Apoel et nouveau corner obtenu. Mais David Luiz éloigne le danger de la tête. 

    3e. Superbe parade de Sirigu. Sur une contre-attaque bien gérée par l'Apoel Nicosie, Sheridan se crée la première occasion franche du match, bien stoppée par Salvatore Sirigu. Le corner qui a suivi n'a rien donné. 

    2e. Premier corner en faveur du PSG. Le PSG a posé le pied sur le ballon en ce début de match. Après un premier appel de Cavani dans le dos de la défense, les hommes de Laurent Blanc ont obtenu le premier corner de la rencontre, sans résultat. 

    20h48. C'EST PARTI AU GSP STADIUM DE NICOSIE. 

    20h44. L'Apoel en jaune, Paris en rouge. Pour la première fois de la saison, le Paris Saint-Germain arbore sa nouvelle tunique rouge. C'est la troisième tenue officielle du club de la capitale. L'Apoel Nicosie jouera avec ses couleurs habituelles, le jaune et le bleu. Place aux photos et au tirage au sot entre les deux capitaines. 

    20h40. Les 22 acteurs sont dans le couloir du stade. Les joueurs de l'Apoel Nicosie et du Paris Saint-Germain s'apprêtent à pénétrer sur la pelouse, toute neuve, comme le précisent les journalistes de Canal +. L'hymne de la Ligue des champions va bientôt retentir.

    20h35. Le coup d'envoi dans 10 minutes. Les joueurs sont rentrés au vestiaire et ne vont plus tarder à fouler la pelouse du GSP Stadium en tenue officielle. 

    20h30. L'ambiance sera hostile ce soir pour le PSG. Les joueurs de l'Olympique lyonnais Alexandre Lacazette et Maxime Gonalons, venus jouer à Nicosie en 2012, le confient :l'ambiance est très difficile à vivre pour les joueurs adverses. «Ça fait partie des plus grosses ambiances que j'aie connues. En Allemagne, ça fait beaucoup de bruit, mais là, c'était très particulier, c'était beaucoup plus hostile», a expliqué Maxime Gonalons mardi dans nos colonnes. 




    20h25. L'arbitre du match est Roumain. L'homme en noir du match entre Nicosie et le PSG s'appelle Ovidiu Hategan. Arbitre roumain de 34 ans, il officie à l'internationale depuis 2008. En 51 matchs, il a une moyenne de 4,7 cartons jaunes et 0,2 rouge distribués par match. Il n'a jamais arbitré le PSG auparavant. 

    20h20. Cavani jouera avec un strap. Edinson Cavani, sorti prématurément de l'entraînement de lundi après-midi, jouera avec un strap autour de son genou gauche, informe notre journaliste présent sur place. L'attaquant uruguayen a, une nouvelle fois, été choisi par Laurent Blanc pour jouer à la pointe de l'attaque en l'absence de Zlatan Ibrahimovic. 




    20h16. Le PSG entre à son tour. Les joueurs de Laurent Blanc sont également entrés sur la pelouse pour l'échauffement d'avant-match. Sous les sifflets des 23 000 spectateurs du GSP Stadium... 




    20h15. Souvenez-vous du chiffre 13. En secondes, c'est le temps qu'il avait fallu à Paul Le Guen le 28 septembre 1993 pour ouvrir la marque face... à l'Apoel Nicosie. C'était un match retour de Coupe des coupes au Parc des Princes (2-0, au final) et il s'agit toujours du but le plus rapide de l'histoire du Paris Saint-Germain. 

    20h10. L'Apoel, premier à l'échauffement. Notre envoyé spécial à Nicosie signale que les joueurs de l'Apoel Nicosie ont été les premiers à fouler la pelouse du GSP Stadium, le plus grand du pays. 




    20 heures. Le onze de l'Apoel Nicosie. Un ancien de la Ligue 1 est présent dans le onze titulaire de l'Apoel Nicosie : Carlao. Le défenseur brésilien passé six saisons par Sochaux est arrivé cette saison à Chypre. 

    La composition du club chypriote : Pardo – Sergio, Guilherme, Carlao, Antoniades – Morais (c), Vinicius – Manduca, Gomes, Efrem – Sheridan. 

    19h50. Thiago Silva et David Luiz sont titulaires ! Charnière centrale inédite pour le PSG cette saison avec deux internationaux brésiliens, Thiago Silva et David Luiz, alignés. L'attaque sera formée par le trio Pastore-Cavani-Lucas. Matuidi, incertain, est également présent. 

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :