• LuxLeaks : l'auteur présumé des fuites sur l'évasion fiscale inculpé pour vol

    LuxLeaks : l'auteur présumé des fuites sur l'évasion fiscale inculpé pour vol

    Le Monde.fr avec AFP | <time datetime="2014-12-13T01:02:39+01:00" itemprop="datePublished">13.12.2014 à 01h02</time>

     

     

    <figure class="illustration_haut " style="width: 534px"> Plusieurs dizaines de multinationales ont bénéficié d'un système massif d'optimisation fiscale leur ayant permis d'échapper à l'impôt au Luxembourg quand Jean-Claude Juncker en était le premier ministre. </figure>

     

     

    La personne qui a permis les révélations de l'affaire « LuxLeaks », sur l'évasion fiscale au Luxembourg, en faisant fuiter des milliers de pages d'accords fiscaux entre des multinationales et le Grand-Duché, été inculpée de vol, violation du secret professionnel, et blanchiment, a annoncé le Parquet du Luxembourg, vendredi 12 décembre.

    L'inculpation du prévenu, dont l'identité n'a pas été révélée, fait suite à la plainte contre X que le cabinet d'audit PWC Luxembourg avait déposé en juin 2012, après avoir découvert le vol de documents lors d'un reportage télévisé de France 2, un mois plus tôt. Ce reportage consacré à l'évasion fiscale au Grand-Duché révélait l'existence de plusieurs centaines d'accords fiscaux entre l'administration des contributions directes du Luxembourg et des filiales de multinationales, permettant à ces dernières de ne presque pas payer d'impôts.

    Lire : De nouvelles révélations sur l’évasion fiscale des multinationales au Luxembourg

    Selon les dirigeants de PWC Luxembourg, le vol avait été commis en septembre 2010 par un ancien employé de la firme, qui avait copié des données confidentielles, sans avoir été repéré, pendant près de deux ans. Après la plainte de PWC, une information judiciaire avait été ouverte par le Parquet de Luxembourg. L'enquête a été relancée en novembre après les révélations de LuxLeaks par le consortium de journalistes d'investigation ICIJ auquel Le Monde a participé.

    Le scandale LuxLeaks a éclaboussé le nouveau président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui était premier ministre du Luxembourg lorsque ces accords ont été passés par l'administration fiscale du Grand-Duché.

    Lire aussi : Juncker se défend sur LuxLeaks : « Nous n’avions pas le choix, il fallait diversifier notre économie »


    Comment le Luxembourg aide les entreprises à s... par lemondefr


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :