• Mondial de rugby: 143e Nouvelle-Zélande - Australie pour une place en finale

    15 Octobre 2011 - 20H15  
    Mondial de rugby: 143e Nouvelle-Zélande - Australie pour une place en finale
     

    Néo-Zélandais et Australiens s'affrontent, dimanche (21H00 locales, 08H00 GMT), pour la 143e fois de leur histoire mais avec un enjeu bien supérieur à celui de leurs habituelles confrontations: une place en finale de la Coupe du monde face à la France

    Néo-Zélandais et Australiens s'affrontent, dimanche (21H00 locales, 08H00 GMT), pour la 143e fois de leur histoire mais avec un enjeu bien supérieur à celui de leurs habituelles confrontations: une place en finale de la Coupe du monde face à la France
     

    Les Australiens s'appuient, eux, très largement sur leurs jeunes talents comme David Pocock, présenté comme "le nouveau Richie McCaw", Will Genia, Quade Cooper et James O'Connor

    Les Australiens s'appuient, eux, très largement sur leurs jeunes talents comme David Pocock, présenté comme "le nouveau Richie McCaw", Will Genia, Quade Cooper et James O'Connor

    AFP - Néo-Zélandais et Australiens s'affrontent, dimanche (21H00 locales, 08H00 GMT), pour la 143e fois de leur histoire mais avec un enjeu bien supérieur à celui de leurs habituelles confrontations: une place en finale de la Coupe du monde face à la France.

    Toute la semaine, les deux équipes se sont attachées à balayer les bilans passés. "Ce n'est pas juste un autre match", a prévenu le capitaine des All Blacks Richie McCaw, dont l'équipe pointe en tête des bilans avec 96 victoires, contre 41 aux Wallabies (pour 5 matches nuls).

    "Le passé, c'est du passé", confirme son homologue australien James Horwill, lorsqu'on évoque les échecs répétés des Néo-Zélandais en Coupe du monde depuis leur victoire en 1987.

    La compétition réussit en effet mieux aux Wallabies, avec deux titres (1991, 1999) en trois finales contre un seul (1987) et deux finales pour les All Blacks. Les deux seules confrontations entre riverains de la mer de Tasmanie, à chaque fois en demi-finale, ont toujours basculé en faveur des Australiens, en 1991 et 2003.

    La pression est plus forte que jamais pour les All Blacks, aux portes d'une finale qu'ils n'ont plus atteinte depuis 1995. Et elle s'est accentuée ces dernières semaines avec les forfaits du maître à jouer Dan Carter le 2 octobre, puis de sa doublure désignée, Colin Slade, et de l'arrière aux 100 sélections Mils Muliaina cette semaine. Sans compter les douleurs au pied droit du troisième ligne et capitaine Richie McCaw qui l'empêchent de s'entraîner normalement depuis deux semaines.

    Beale renonce

    "Cela ne nous donne pas d'avantage. Je pense que cela aura renforcé leur cohésion, ça les aura galvanisés en tant qu'équipe", a estimé l'entraîneur de l'Australie Robbie Deans qui connaît bien les All Blacks pour être lui-même Néo-Zélandais et avoir dirigé pendant cinq ans la plus titrée des franchises du pays, les Canterbury Crusaders.

    Il devait même succéder à Graham Henry à la tête des All Blacks après l'élimination historique en quart de finale en 2007. Finalement, il a pris en charge les Wallabies...

    Les Néo-Zélandais comptent sur l'expérience et la détermination de leurs joueurs d'expérience qui ont connu les échecs de 2003 et/ou 2007 (McCaw, A. Williams, Woodcock, Mealamu, Thorn, Nonu, Smith...) pour libérer le talent de la jeune génération des Richard Kahui, Israel Dagg, Sam Whitelock, Kieran Read et Aaron Cruden, qui sera scruté de près avec son maillot N.10 pour sa 8e sélection.

    Les Australiens s'appuient, eux, très largement sur leurs jeunes talents comme David Pocock, présenté comme "le nouveau Richie McCaw", Will Genia, Quade Cooper et James O'Connor. Il leur manquera toutefois leur arrière Kurtley Beale, contraint de renoncer samedi pour une blessure à une cuisse.

    "On est confiant parce que tout le monde sait ce qu'il faut faire pour gagner", a assuré James Horwill, dont l'équipe a infligé aux All Blacks deux de leurs trois défaites depuis un an, la dernière le 27 août à Brisbane (25-20).

    Mais les Wallabies n'ont pas gagné à l'Eden Park depuis 1986. Et les All Blacks n'y ont plus perdu depuis 1994. Peu importe ! Comme le rappelle le capitaine australien, "en demi-finale de Coupe du monde, le passé ne signifie rien".

    Composition des équipes de Nouvelle-Zélande et d'Australie, qui s'affrontent dimanche (21H00 locales, 08h00 GMT) à l'Eden Park d'Auckland en demi-finale de la Coupe du monde de rugby:

    Nouvelle-Zélande: Dagg - Jane, Smith, Nonu, Kahui - (o) Cruden, (m) Weepu - McCaw (cap.), Read, Kaino - Thorn, Whitelock - O. Franks, Mealamu, Woodcock

    Australie: Ashley-Cooper - O'Connor, A. Fainga'a, McCabe, Ioane - (o) Cooper, (m) Genia - Pocock, Samo, Elsom - Horwill (cap.), Vickerman - Alexander, Moore, Kepu

    Remplaçants:

    Nouvelle-Zélande: Hore, B. Franks, A. Williams, Vito, Ellis, Donald, S.B. Williams

    Australie: Polota-Nau, Slipper, Simmons, McCalman, Burgess, Barnes, Horne

    Arbitre: Craig Joubert (RSA)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :