• Municipales à Paris : débat inaudible entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet

    Municipales à Paris : débat

    inaudible entre Anne Hidalgo

    et Nathalie Kosciusko-Morizet

    Le Monde.fr avec AFP | <time datetime="2014-03-27T00:44:12+01:00" itemprop="datePublished" style="box-sizing: border-box;">27.03.2014 à 00h44</time> • Mis à jour le <time datetime="2014-03-27T01:18:28+01:00" itemprop="dateModified" style="box-sizing: border-box;">27.03.2014 à 01h18   </time>lien Abonnez-vous


    à partir de 1 € Réagir Classer

    Partager   google + linkedin pinterest

     

     

    Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) ont débattu mercredi soir pour la première et unique fois en face à face sur RTL et I>Télé, une confrontation qui a très vite tourné à la cacophonie.

    Ce débat d'entre-deux tours était attendu, alors que les deux candidates à la mairie de Paris s'affrontent depuis des mois par médias interposés. Mais la discussion n'aura finalement pas vraiment eu lieu. Très pugnace, Anne Hidalgo a pilonné son adversaire, lui laissant peu le loisir de développer ses arguments.

    Lire : A Paris, après le premier tour : le PS en passe de gagner

    Lire : Le premier tour des municipales parisiennes à la loupe

    « Anne Hidalgo a tout fait pour saboter le débat (...) Elle a voulu l'éviter », a réagi leconseiller politique de NKM Jérôme Peyrat. « Anne Hidalgo a été meilleure sur le fond. C'est vrai que cela a tourné à la foire d'empoigne. Mais Nathalie Kosciusko-Morizet ment alors qu'elle accuse l'autre de mensonge », a de son côté commenté le codirecteur de campagne d'Anne Hidalgo, Jean-Louis Missika.

    Fiscalité, logement, environnement, sécurité, transports : sur tous ces sujets les deux candidates ont rejoué la bataille de chiffres à laquelle elles se livrent depuis plusieurs mois, s'accusant mutuellement de « mensonges ».

    • Sur la pollution : Surnommée par son adversaire la « ministre du diesel », NKM a rappelé que le taux de diesélisation des véhicules avait baissé de 2007 à 2012, et qu'en revanche la part de diesel dans les consommations des véhicules municipaux avait augmenté ces dernières années, passant de 30% en 2006 à 42% en 2010. Alors qu'Anne Hidalgo s'exaspérait de « ne pas avoirde réponses » sur les voies sur berge et le tramway, NKM lui a répondu :« Vous êtes prête à raconter n'importe quoi, c'est 'open bar' sur les bêtises ».
     

    Lire : La pollution de l'air empoisonne le débat entre NKM et Hidalgo

    Lire : Transports : quelles différences entre Hidalgo et NKM ?

    • Sur le tourisme : « Vous aimez tellement Londres que [son maire] Boris Johnson doit s'inquiéter. Vous êtes dans le 'bashing' permanent de Paris », a attaqué Anne Hidalgo, rappelant à NKM qu'elle n'était jamais revenue sur son affirmation erronée selon laquelle Paris a été doublé par Londres sur le plan touristique.
    • Sur la fiscalité : NKM s'est efforcée de reprendre l'avantage sur les impôts. Brandissant un document confidentiel des services de la Ville de Paris simulant des hausses d'impôts, elle a accusé Anne Hidalgo d'avoir en dépit de ses promesses de campagne préparé un « plan de hausse » de la fiscalité.« Ce n'est pas un document qui m'engage et je ne le connais pas », a répondu Anne Hidalgo. Le document en question a également été publié sur le site de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet.
    • Sur le logement : La discussion s'est sérieusement envenimée lorsque Nathalie Kosciusko-Morizet a accusé Anne Hidalgo d'avoir favorisé le départ des classes moyennes en préemptant des logements du parc privé pour enfaire du logement social  « Vous n'êtes pas crédible », a accusé la socialiste, rappelant l'opposition du maire du XVIe Claude Goasguen (UMP) à un projet de logements sociaux à la gare d'Auteuil. « Vous cherchez du clivage idéologique, je cherche des solutions ! », a rétorqué NKM.

    Face à toutes ces attaques, les réactions des observateurs sur les réseaux sociaux, pendant le débat, ont été unanimes.

     

    <figure class="illustration_haut" style="box-sizing: border-box; margin: 0px; position: relative;">La réaction de notre journaliste politique, Thomas Wieder.</figure>

     

    Message posté pendant le débat par notre journaliste Thomas Wieder.

     

    <figure class="illustration_haut" style="box-sizing: border-box; margin: 0px; position: relative;">Réaction au débat entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet.</figure>

     

    Illustration du débat entre Anne-Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, vue sur le compte Twitter d'@enorak.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :